La CGT a présenté ses voeux à Saint-Valéry-en-Caux

Une cinquantaine de syndiqués se sont retrouvés pour un moment fraternel et revendicatif organisé par le collectif interprofessionnel Valériquais de l'Union locale CGT de Dieppe, ce jeudi 15 janvier.

Ce fut l'occasion d'échanger sur la situation inédite de cette rentrée, et de dénoncer les attentats qui ont marqué la première semaine, avec la mort d'une vingtaine de personnes dont plusieurs dessinateurs de Charlie-Hebdo (Charb, Wolinski, Tignous) qui prêtaient leur plume aux publications de la CGT, comme la Nouvelle-Vie Ouvrière, ou Ensemble, le journal que reçoivent tous les syndiqués de la CGT.

Évidemment la question de l'emploi, du pouvoir d'achat, des conditions de travail et de la protection sociale furent au cœur de la réunion, ainsi que les menaces qui pèsent sur le dialogue social avec la menace de disparition des CHSCT et des Délégués du personnel dans les entreprises, revendication qui est posées par le patronat dans la négociation sur le dialogue social.

Nul doute que l'année qui commence va nécessiter la mobilisation des salariés pour la défense de leurs droits et libertés, s'il ne veulent pas que cette année 2015 soit une nouvelle étape du recul social et démocratique. Ce dont les salariés ont besoin c'est d'une CGT plus forte, pour défendre les intérêts de tous: syndiquez-vous.

La CGT a présenté ses voeux à Saint-Valéry-en-Caux
Retour à l'accueil