Photo les informations dieppoises

Photo les informations dieppoises

Suite aux différentes mobilisations depuis le 2 décembre pour exiger de la Ministre de l'Education Nationale le classement en REP des écoles du Pollet (Vauquelin et Michelet) et du Val Druel (maternelle Delaunay-Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay), les parents d'élèves de l'école élémentaire Sonia Delaunay ont bloqué les enseignants à partir de 16h30 après avoir libéré les élèves. Cette action fait suite au blocage total de l'école du 28 au 30 janvier, mais aussi à l'action de samedi dernier sur le Pont Ango avec les organisations syndicales (UL CGT de la région dieppoises, CGT Educ'action, SNUipp-FSU) des parents d'élèves et des élus de Dieppe.

L'Union Locale CGT de Dieppe et la CGT Educ'action soutiennent l'action désargentés d'élèves.

La Convention Académique de Priorité Éducative (CAPE) telle qu'elle a été rédigée et présentée aux élus ne peut être satisfaisante. Si elle permet de sauver des fermetures de classes notamment à Michelet pour la rentrée prochaine, elle est limitée à 2 ans alors que le dispositif REP ou REP+ assure les moyens durant 4 ans, qu'il n'y a rien d'écrit concernant la scolarisation des moins de 3 ans, l'école maternelle Vauquelin est toujours exclue, les heures d'accompagnement éducatif ne sont pas pris en compte (heures qui permet l'aide aux devoirs ou développer des actions hors temps scolaires pour des activités culturelles, sportives ou scientifiques).

Pour la CGT Educ'action et l'union Locale CGT de Dieppe, la seule garantie reste le classement en REP pour, comme le dit la Ministre, compenser les inégalités sociales et économiques que subissent les familles. Ces écoles cumulent tous les critères pour être classées en REP, et même en REP+ pour les écoles maternelle et élémentaire Delaunay du Val Druel.

La Ministre a été interpellée. Pour des écoles comparables, elle a créée à Dijon ou à Toulouse des REP spécifiques "Écoles", alors pourquoi pas à Dieppe. Les familles et les élèves méritent mieux qu'un accompagnement de sortie de REP pour deux ans, mais d'une réelle prise en compte des difficultés sociales et économiques.

Cap vers la REP : L'éducation est un droit, l'éducation prioritaire est une nécessité...  n'en privons pas les élèves du Pollet et du Val Druel.
Retour à l'accueil