Hopital de Dieppe: appel intersyndical à la grève pour le 9 avril 2015

Les syndicats CGT et FO de l'hôpital de Dieppe lancent un appel commun

Grève interprofessionnelle le 9 avril.

Les organisations syndicales nationales CGT, FO et Solidaires, appellent « l’ensemble des salariés, du public et du privé, à une journée de grève interprofessionnelle et à manifester le 9 avril » (voir déclaration au dos).

Les syndicats CGT et FO du CH Dieppe répondent à cet appel.

L’austérité et le Pacte de responsabilité (signé par le MEDEF et la CFDT) entrainent une forte dégradation à l’hôpital :

  • - Baisse générale du pouvoir d’achat : Gel des salaires depuis 4 ans, et le Pacte prétend prolonger ce gel pour 3 ans alors que tous les prix augmentent.
  • - L’Assurance maladie est amputée de 10 milliards ce qui réduit encore les budgets des hôpitaux. Les économies sont d’abord faites sur le personnel (CDD, non remplacement des départs, remise en cause des RTT, remise en cause des déroulements de carrière…).

Madame Touraine, Ministre de la Santé, veut plus d’austérité.

La Ministre a détaillé le 4 février son projet de loi Santé :

  • - Renforcement du pouvoir des ARS.
  • - Réduction des effectifs et de la masse salariale dans les hôpitaux.
  • - Fusion obligatoire pour 100% des hôpitaux (dans des groupements hospitaliers de territoire) et « mutualisations »
  • - Réduction du nombre de lits, sous prétexte d’ambulatoire.

Mme la Ministre est-elle sourde et aveugle ?

A Dieppe, comme partout, l’hôpital et le personnel, déjà à saturation en période normale, sont en situation critique. Les personnels, les médecins font face à une demande massive de patients dans les pires conditions. A Dieppe il manque certains jours 40 lits ! Pour les personnels c’est toujours plus de travail, aux Urgences, au SCB, au Labo, à l’imagerie, en Médecine, à l’Unité d’appoint… etc.

Le médecin chef des urgences du CHU de Rouen a écrit qu’il y a danger pour les patients.

Nationalement les fédérations syndicales de la santé FO, CGT et Solidaires demandent le retrait du projet de loi Touraine. Les Internes, rejoints par tous les syndicats de médecins appellent à une manifestation nationale le 15 mars contre le projet de loi Touraine.

Malgré cette opposition quasi unanime, Mme la Ministre, venue à Lillebonne vendredi 20 février réaffirme qu’elle veut plus d’austérité dans les hôpitaux avec son projet de loi.

Puisque Mme Touraine et le gouvernement n’entendent rien et veulent légiférer autoritairement contre les salariés et contre la Sécu, il est temps de les arrêter par la grève.

Il est temps que les hospitaliers, aux côtés des autres salariés, se rassemblent dans la grève pour leurs revendications :

- Hausse immédiate des salaires. Dégel et rattrapage du point indiciaire.

  • - Des effectifs pour travailler correctement, des remplacements. Des plannings stables et réglementaires.
  • - Défense de la Sécurité sociale. Retrait du Pacte et des 10 milliards de coupes sur l’assurance maladie.
  • - Maintien de la réglementation sur les horaires de nuit et du dimanche. Retrait de la loi Macron. (la loi Macron banalise le travail du dimanche et exclu la tranche 21h-minuit du travail de nuit pour le privé. C’est une menace sérieuse pour la réglementation à l’hôpital).

Grève et manifestation jeudi 9 avril.

 

Retour à l'accueil