Hopital de Dieppe: il manque du personnel,  des lits, des moyens !

Tract du syndicat CGT de l'Hôpital de Dieppe (syndicat indépendant de la direction)

Depuis des semaines la situation est très difficile au CH Dieppe, pour les patients, pour les agents. (Et cette situation se produit dans des dizaines d’hôpitaux, CHU de Rouen, Evreux…). Il y a afflux de patients aux Urgences et des dizaines n’obtiennent pas le lit dont ils auraient besoin.

Beaucoup de services ont ouvert des lits en supplément.

Aux urgences, il y a toutes les nuits entre 6 et 20 patients qui dorment sur des brancards, dans des lits installés dans les couloirs car les équipes ne peuvent leur proposer une place d’hospitalisation.

Quelques exemples : la nuit du 25 janvier 10 patients dorment dans le couloir, nuit du 26 : 14, nuit du 28 : 13…

> Pour les patients c’est de l’inconfort, de la promiscuité, des risques…

> Pour les agents c’est beaucoup plus de travail, aux Urgences mais aussi dans les services d’hospitalisation en suractivité, au brancardage (qui augmente son activité certains jours de 50%), en Imagerie, au labo…

Depuis le 6 février la Direction a fait ouvrir une Unité d’Appoint de 15 lits dans l’ancienne Cardio de Pasteur.

Cette ouverture était absolument nécessaire. Mais elle s’est faite dans de mauvaises conditions. Les collègues ont ouvert sans avoir le matériel. Il n’y a qu’une IDE et une AS pour 15 patients (et quasiment 15 toilettes), souvent des prises en charge lourdes.

Oui il manque du personnel !

A l'hopital, nous avons besoin d’équipes de suppléance plus conséquentes; Nous avons besoin de mensualités supplémentaires maintenant, aux Urgences et dans tous les services qui augmentent leur activité !

La CGT abordera ces questions auprès de la DRH dans le rendez-vous mensuel du mercredi 18 février.

Mardi 17 février grève et manifestation en Seine Maritime: pour les emplois, pour bloquer les licenciements dans l’industrie.

Pour des effectifs à l’hôpital, la CGT appelle à :

  • - Faire grève une heure, 2h ou plus mardi 17 février.
  • - Manifester à Rouen le 17, en prenant le car au départ de la gare à 12h45 (vous signaler auprès du syndicat).

La Ministre annonce : Moins de personnel, moins de lits, moins de moyens !

Madame Touraine, Ministre de la Santé, a parlé le 4 février devant les Directeurs, les Présidents de CME et les Directeurs d’ARS.

10 milliards en moins pour la Santé !

Madame Touraine annonce : « dans le cadre du Pacte de responsabilité et de solidarité, il a été prévu 10 milliards d’euros d’économies d’ici 2017 pour l’assurance maladie ».

Elle précise son plan avec le projet de loi santé : « nous chercherons, chaque fois que c’est possible, à favoriser les prises en charges hors établissement ». Incroyable : Nous manquons chaque jour de lits pour nos patients, et la Ministre répond… Pas de problème nous allons empêcher les patients de venir à l’hôpital ! Faut être Ministre pour oser une réponse pareille !

La Ministre annonce aussi un tour de vis contre les personnels : « une maîtrise des effectifs et de la masse salariale ».

Ce qui veut dire suppressions de postes et poursuite du gel des salaires.

Fusions d’hôpitaux et suppressions de postes.

Madame Touraine annonce : « nous devons faire en sorte, d’ici 2017, que 100% des établissements publics soient engagés avec succès dans un groupement hospitalier de territoire, pour mutualiser leurs activités et définir un projet médical commun ».

Traduisons sans langue de bois : Mutualiser à 100% signifie supprimer des services et des postes. Avec les 6 établissements sous direction commune (Dieppe, Eu, St Valéry, Lune ray, St Crespin, Le Tréport) nous pouvons être très inquiets !

Les fédérations de la Santé CGT, FO et SUD ont affirmé le 22 janvier leur totale opposition au Pacte de responsabilité et à la loi Santé de Touraine qui signifient l’austérité totale à l’hôpital.

> Nous voulons des moyens pour travailler, pour soigner.

> Non aux 10 milliards retirés à la santé.

> Non au Pacte.

> Bloquons la loi Touraine qui détruit l’hôpital public et son personnel.

 

Retour à l'accueil