Le « Pacte » d’austérité : Mme Touraine veut supprimer 22 000 postes dans les hôpitaux, et geler des salaires pendant 7 ans

Tract syndical intersyndical CGT et FO de l'Hôpital de Dieppe

Le « Pacte » d’austérité :

  • ►Mme Touraine veut supprimer 22 000 postes dans les hôpitaux.

  • ►Gel des salaires pendant 7 ans !

Lundi 9 mars les journaux titraient :

"Santé : 22 000 postes non remplacés. Coupes claires en vue" (Paris Normandie).

"La purge qui menace l'Hôpital public... pour économiser 3 milliards d'€ dans le secteur hospitalier, 22 000 postes pourraient être supprimés" (Libération).

Les collègues disent :

  • "Nous sommes déjà en sous effectif… Et ils parlent de nous supprimer des postes ???"
  • "Certains matins, on termine les toilettes à 13h00"
  • "Il y a beaucoup d’arrêts maladie, on est épuisées !"
  • "Cela ne leur suffit pas de nous avoir volé des RTT ?"
  • "Avec ces suppressions de postes, les collègues contractuels ne seront jamais stagiarisés".

Chacun peut témoigner de l’énorme charge de travail dans les services de soins, dans les secrétariats, dans les services techniques, mais Madame Touraine veut fermer 2% des postes (ce qui représente 30 postes en moins à Dieppe). Mme Touraine en avançant sa « loi Santé », veut aussi des mutualisations et des regroupements d’hôpitaux.

Les organisations syndicales nationales CGT, FO et Solidaires, appellent « l’ensemble des salariés, du public et du privé, à une journée de grève interprofessionnelle et à manifester le 9 avril ».

Tous en grève le 9 avril ! Manifestons à Paris et à Dieppe.

Inscrivez-vous auprès des délégués pour monter collectivement à Paris.

Le lieu et l’heure de la manifestation à Dieppe seront donnés prochainement

Le 9 avril, par la grève et la manifestation, les hospitaliers diront à MmeTouraine :

Le « Pacte d’austérité » détruit l’hôpital, ÇA SUFFIT !

  • - Aucune suppression de poste. Des effectifs dans les services !
  • - Assez de remises en cause de nos acquis, de nos RTT.
  • - Des roulements stables et réglementaires.
  • - Retrait de la loi Santé et du Pacte.
  • - Augmentation immédiate des salaires de 15% (perte subie depuis 5 ans).
  • - Mise en stage des contractuels.

 

Retour à l'accueil