La Marseillaise est le second film de Jean Renoir dédié au Front populaire, après La vie est à nous. Le film est financé en partie par une souscription publique de la CGT dont le prix plancher est fixé à deux francs par personne, tarif d'une place de cinéma à l'époque. Les souscripteurs pré-achètent de cette façon leur place pour la projection du film.

La Marseillaise est le second film de Jean Renoir dédié au Front populaire, après La vie est à nous. Le film est financé en partie par une souscription publique de la CGT dont le prix plancher est fixé à deux francs par personne, tarif d'une place de cinéma à l'époque. Les souscripteurs pré-achètent de cette façon leur place pour la projection du film.

Lu sur le site de la CGT

Engagée depuis toujours dans la démocratisation de la culture et le soutien à la création, la CGT, cofondatrice du Festival international du film de Cannes, sera présente sur la croisette, pour l’édition 2015, qui se déroule du 13 au 24 mai. Outre l’importance de ce rendez-vous pour tous les acteurs du cinéma en France, le développement économique et l’emploi, la participation de la CGT à cet événement, qui accueille plus de 15 000 visiteurs chaque année, sera tout particulièrement l’occasion de saluer le rôle déterminant que jouent nombre de comités d’entreprises gérés par des élus CGT pour faciliter l’accès à la culture et aux pratiques artistiques du plus grand nombre, en ouvrant aussi les portes du festival le plus médiatisé au monde à leurs salariés.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, et Denis Gravouil, secrétaire général de la Fédération nationale CGT des syndicats du spectacle, de l’audiovisuel et de l’action culturelle (FNSAC), évoquent les raisons et les enjeux de la participation de la CGT au 68e Festival de Cannes.

Retour à l'accueil