Pacte de responsabilité, CICE, etc. => où sont passés les millions ?

Le patronat et le gouvernement, largement relayés par les médias, nous répètent à l’envi que "rémunérer le travail pénaliserait la compétitivité des entreprises" et que notre modèle social serait un handicap dans la guerre économique mondiale.

Ils nous assènent cette "pseudo vérité" alors que les indicateurs économiques montrent que nos entreprises souffrent, avant tout, d’un manque d’investissements, d’une trop forte rémunération des actionnaires (+ 30 % encore en 2014), et d’une consommation en déclin faute d’emplois et de salaires corrects.

Mais le gouvernement, sourd aux alternatives proposées, par la CGT notamment, s’enferre dans une politique d’austérité pour les peuples, et de gavage pour le patronat.

Avec le mal nommé "pacte de responsabilité", c’est 41 milliards d’euros — au travers de réductions de cotisations sociales et de nouveaux crédits d’impôts comme le CICE — qui ont été offerts aux patrons sans aucune contrepartie. 41 milliards offert sur la promesse patronale non tenue de création d’1 million d’emplois.

Un an après la mise en place de ce pacte on peut juger de l’efficacité de la politique menée !

Le chômage continue sa progression, encore et encore; voir les chiffres publiés par Pôle Emploi:

  • Chiffres de juin 2015, Pôle emploi comptabilisait pour le département de Seine-Maritime, 112 500 demandeurs d’emploi de catégories A,B,C , en hausse de 5,43% sur 1 an !
  • Chiffres de juin 2015, 10 516 demandeurs d'emplois de catégories A,B, ou C, sur le territoire de Caux Maritime — c'est à dire la région dieppoise —, en hausse de 3,1% sur un an !

Pour la CGT, il est impensable que l’on puisse continuer à déverser des milliards dans les caisses des entreprises, de manière indifférenciée entre TPE/PME d’une part, et entreprises du CAC 40 d’autre part, et ce, quel que soit le secteur d’activité, soumis ou non à la concurrence mondiale.

L’exemple d’Auchan est explicite : 44 millions d’euros de CICE versé par l'État au groupe en 2014, alors que, par définition et par essence, la grande distribution n’est pas touchée pas délocalisable.

Et combien de créations d’emplois avec ces millions d'€uros ???

Aucune création d'emploi ! On licencie ! On délocalise ! A croire que l’argent du CICE ne sert qu'à financer les licenciements !

Retour à l'accueil