Représentativité: Un syndicat affilié à l'Unsa, condamné pour sa trop grande proximité avec le patronat

Le journal Le Monde révèle dans son édition du 1er juillet qu'un syndicat affilié à l'UNSA vient de perdre sa représentativité.

"Gare aux syndicalistes jugés trop proches de leur patron", déclare Le Monde.

"L’organisation à laquelle ils appartiennent risque d’y perdre l’un de ses attributs les plus précieux : sa représentativité. Comme l’a récemment révélé la revue spécialisée Semaine sociale Lamy, cette mésaventure vient d’arriver au syndicat UNSA implanté dans la société Lancry protection sécurité.

La cour d’appel de Paris a estimé, dans un arrêt rendu le 4 juin, qu’il n’était pas représentatif compte tenu de « l’absence d’indépendance » dont il a fait preuve à l’égard de la direction de cette société de matériel de surveillance, qui emploie près de 4 600 personnes. La décision, rarissime, du tribunal pourrait avoir des conséquences sur les titulaires de mandats syndicaux, encartés à l’UNSA, et sur les accords signés dans l’entreprise.

(...) A ses yeux, l’UNSA, organisation ultra-majoritaire au sein de "Lancry protection sécurité", entretient une relation de connivence avec les dirigeants de l’entreprise et ne peut donc pas être considérée comme représentative car il lui manque l'une des caractéristiques essentielles d'un syndicat pour avoir la prétention de défendre les salariés : l'indépendance vis-à-vis de l'employeur, un principe inscrit dans le code du travail depuis des décennies et réaffirmé par la loi..."

Pour être vraiment défendu, il vous faut un vrai syndicat qui soit totalement indépendant des patrons ! Ne cherchez pas à réinventer celui-ci !

Syndiquez-vous à la CGT !

 

Retour à l'accueil