Jeunes: les premières victimes du chômage en France

Sources: notamment les brèves de la CGT énergie

Les premières victimes du chômage en France sont les moins de 25 ans.

  • 24,1%: C’est le taux de chômage chez les jeunes de moins de 25 ans.
  • 19,5%: C’est le taux de chômage des 25-49 ans (+0,4 point sur un an).
  • 6,4%: C'est le taux de chômage chez les 50 ans et plus (-0,4).

La proportion de jeunes en emploi a beaucoup baissé.

Pourtant la part de l’apprentissage parmi les salariés de 15-24 ans a beaucoup progressé. A l'évidence il n'aide pas à résoudre le problème du chômage.

Il sert d'un coté à réduire les dépenses de l'État en matière d'Éducation, notamment en contribuant au non remplacement des départs en retraites chez les fonctionnaires. De l'autre coté, il s'ajoute à la foule des moyens utilisés pour tirer les salaires vers le bas, et s'avère être une formidable aubaine pour le patronat de bénéficier de la main d'œuvre hautement qualifiée à bas coût, en particulier dans les grandes entreprises.

De plus une étude récente, 86 % des embauches se font en CDD pour 14 % en CDI (cliquer pour lire l'article sur notre site).

Pour les jeunes, l'entrée dans le monde du travail à la sauce Medef, est de plus en plus difficile et de plus en plus tardive.

Jeune: défend toi ! Pour se défendre et se faire respecter, on n'a pas encore fait mieux que le syndicat !

Viens renforcer à la CGT !

Retour à l'accueil