Emploi: nouveau succès du gouvernement pour accroitre le chômage !

Tout est fait pour que le chômage augmente: donc il augmente !

Après une très légère  hausse de 15 100 chômeurs de plus en juillet (même si le nombre de chômeurs de catégorie A avait très légèrement baissé de 0,1 %), le taux de chômage a augmente de nouveau fortement en août, malgré la période estivale.

D'après l'INSEE, le nombre total de demandeurs d'emploi toutes catégories confondues est de 5 420 900. Ce nombre a augmenté de 0,2% sur un mois (8 400 personnes supplémentaires) et de 6,7% sur un an.

Pour ce qui est de la seule catégorie A, le nombre de chômeurs a augmenté de 0,6% en fin août (20 000 chômeurs de plus) par rapport à juillet, ce qui donne un chiffre de 3 571 600 personnes, Sur un an, l'augmentation a été de 4,6% !

Jusqu’où faudra-t-il aller pour comprendre que ni le CICE, ni le pacte de responsabilité n’ont créés d’emplois comme s’y était engagé le MEDEF ?

Toutes les mesures gouvernementales (CICE, Pacte de responsabilité, etc.) ont seulement permis l'accroissement des dividendes versés aux actionnaires; les riches sont toujours plus riches !

De l'autre coté, l'augmentation de la précarité, la stagnation des salaires en général, l'absence de coup de poucve au Smic, le blocage des salaires des fonctionnaires, le blocage des pensions des retraités, etc. font que la consommation stagne. Tout le monde rogne sur tout.

L'Intérim, les CDD, que les jeunes subissent de plus en  plus longtemps, font qu'ils ne peuvent pas se projeter dans l'avenir.

Et tout est fait pour que la situation se dégrade encore !

On sait que ce sont les collectivités locales qui sont les premiers investisseurs en matière de travaux publics; La baisse de 56,4% des dotations de l’État aux collectivités territoriales impactera très fortement les collectivités du bloc local (communes et intercommunalités), pourtant rouages essentiels dans l'activité économique du pays. La baisse représente 15,8 milliards d’euros.

Les années 2016 et 2017 vont être des années quasiment blanche en matière d'investissements: l’investissement public local va s'effondrer de 25 à 30%. De ce fait, le BTP va se trouver atteint par une crise prévisible et sans précédent : 60 000 emplois sont menacés !

Tout cela pour rembourser une dette contractée auprès des banques, pour... renflouer les banques.

Le 8 octobre, répondez à l'appel des organisations syndicales: manifestez votre mécontentement ! Tous en grève ! Tous en manifestation !

Retour à l'accueil