Source: http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=14&ref_id=23305

Source: http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=14&ref_id=23305

On sait que la statistique peut être le raffinement suprême de l'illusion, mais les contradictions apparentes valident des analyses de fond.

Ainsi en août, l'INSEE a publié deux notes consécutives dont les conclusions paraissent contradictoire... Sauf à préciser: de quoi parle-t-on au juste ?

Pourquoi l'INSEE publie-t-elle deux notes consécutives sur le même sujet, le même mois, en apparence contradictoires ?

Deux fiches "Flash" pour un même mois d'août 2015:

  • Le Flash Insee N°25
  • Le Flash Insee N°26

Flash INSEE n°26: "le CHOMAGE FLÉCHIT dans toutes les zones de l'emploi" (lire)

Pour un peu nous serions sauvés ! "Au premier trimestre 2015, le taux de chômage diminue de 0,2% en Haute-Normandie, soit légèrement plus qu'au niveau national (-0,1%)... Au premier trimestre 2015, le taux de chômage est inférieur à celui de la France métropolitaine dans deux zones d’emploi haut-normandes sur huit : Dieppe-Caux maritime et vallée de la Bresle-Vimeu. Il s’en écarte faiblement (entre 0,2 et 0,6 point de plus) à Rouen, Évreux et Pont-Audemer et plus sensiblement à Bernay (1 point de plus) et Vernon-Gisors (1,4 point de plus). C’est au Havre que la part des chômeurs dans la population active est la plus forte avec 12,2 %" (...)

Flash INSEE n°25: "Au premier trimestre 2015, BAISSE DE L'EMPLOI SALARIÉ en Seine-Maritime, léger rebond dans l’Eure" (lire)

Ah, on avait cru rêver. Ce bulletin publié juste avant l'autre (dans quel dessein?) nous révèle qu'il ne faut pas se laisser conduire par des impressions trompeuses:

"Au premier trimestre 2015, l’emploi salarié haut-normand dans les secteurs principalement marchands recule de 0,2 %. (...) Après une légère accalmie au trimestre précédent, l’industrie et surtout la construction voient leur effectifs salariés baisser de nouveau. Le département de la Seine-Maritime recule dans toutes les branches, sauf dans les services marchands."

"L’emploi salarié haut-normand dans les secteurs principalement marchands diminue au premier trimestre 2015 de – 0,2 % (figure 1). Ce recul, plus sensible qu’en France métropolitaine (– 0,1 %), fait suite à la stabilité du trimestre précédent. Alors que l’Eure, avec 200 emplois supplémentaires (+ 0,2 %), amortit un peu la perte au niveau régional, la Seine-Maritime endosse un recul de 1 100 emplois (– 0,4 %). Sur un an, la Haute-Normandie perd 2 630 salariés (– 0,6 % contre – 0,2 % en métropole)."

Le chômage et l'emploi reculeraient-ils donc ensemble ? hé oui !

L'explication est simple :

  • > D'un coté l'emploi recule effectivement et c'est une tendance de fond.
  • >De l'autre la "chasse aux chomeurs" monte en puissance par Pôle Emploi, et, ajoutée à toutes sortes d'artifices, fait reculer le chiffre officiel du chômage; mais la réalité... c'est qu'il ne recule pas !

En réalité, on ne regarde pas le même thermomètre !

La dégradation de l'emploi continue, encore et encore,... parce que tout est fait pour qu'il se dégrade ! (Blocage des salaires et des retraites, CICE, Loi Macron, loi Rebsamen, Pacte de responsabilité, etc.)

Pour s'en sortir il faudrait au contraire :

  • Augmenter les salaires et
  • Réduire le temps de travail à 32 heures !
  • Vérifier l'utilisation de l'argent public,
  • Sanctionner les profiteurs !

Alors... réagissez ! Syndiquez-vous CGT !

Tous dans l'action les, 1er octobre (retraités), et 8 octobre (action interprofessionnelle), sans oublier le 23 septembre pour la défense des Libertés syndicales

Retour à l'accueil