La CGT mobilisée à la centrale EDF de Paluel dans le « grand carénage »

Qu'est-ce que le Grand Carénage ?

Depuis avril 2015, les travaux dits de "Grand Carénage" ont commencé sur le site de Paluel, dans le cadre de la décision de prolonger la durée de vie de la centrale nucléaire.

Ces travaux de rénovation qui intègrent aussi des travaux post-Fukushima vont durer à minima jusqu’en 2019. Au pic de l’activité, il est prévu l’intervention d’environ 3 500 travailleurs d’entreprises extérieures qui se rajoute aux 1 500 agents EDF et aux 400 prestataires permanents.

La CGT étant une organisation attentive à la défense des intérêts de de tous les travailleurs, tant en matière de conditions de travail, d'hygiène et de Sécurité, de salaire, de restauration et d'hébergement, met en place une coordination renforcée des différentes structures CGT pouvant intervenir à cette occasion (syndicat EDF de Paluel – syndiqués CGT des entreprises sous-traitantes, Union Locale des syndicats CGT de la région Dieppoise, Union Départementale ainsi qu’un certain nombre d’Unions Syndicales dont celle de la construction, de la métallurgie, de la chimie…).

Dialogue social en berne: la direction refuse que la CGT ait un local sur le site.

Contrairement à d’autres grands chantiers passés, il n’est pas prévu de base vie centralisée pour le logement des travailleurs extérieurs, mais un recours par convention à des structures d’hébergements s’étendant jusqu’au Havre et Rouen. Cela a donc des effets sur les conditions de vie, de restauration, et de repos des travailleurs.

Il y a donc un travail syndical important à faire, pour que les travailleurs soient correctement traités, et respectés, de manière à ce que le travail soit effectué dans les meilleures conditions.

ça commence mal: Le syndicat CGT de Paluel s’est vu refuser l’octroi d’un bungalow spécifique permettant de favoriser les contacts avec les salariés des entreprises extérieures. Une nouvelle demande va être effectuée lors d’une entrevue le 29 septembre.

Il semble qu’il existe une volonté de la direction de considérer que la zone actuelle de préparation constitue un « chantier clos et indépendant », ce qui pour la CGT n’est juridiquement pas possible compte tenu des risques d’interférences.

La CGT à sa place, et dans son rôle: elle informe et mobilise les travailleurs.

Aussi, a été prise la décision de diffuser un tract CGT à l’entrée du chantier le mardi 29 septembre de 6h à 13h, au niveau de l’entrée Sud, pour informer les salariés des entreprises sous-traitantes.

Ce tract rappellera les revendications de CGT, propres au grand chantier, tout en appelant à la grève et aux manifestations du 8 octobre.

Le tract donnera aussi les coordonnées pour contacter les militants de la CGT.

Retour à l'accueil