Air-France: Et maintenant la mise à pied sans solde !

Décidément, rien ne leur aura été épargné. Arrêtés au petit matin devant leur famille comme des gangsters, placés en garde à vue pendant 30 heures, déférés devant le Parquet, puis convoqués pour être jugés devant une cour correctionnelle le 2 décembre prochain, voilà maintenant que les 5 salariés d’Air France, poursuivis pour de prétendues "violences volontaires en réunion présumées", ont été mis à pied sans solde, à titre conservatoire, à compter de ce jour, par la direction d’Air France.

Cet acharnement policier, judiciaire et disciplinaire illustre la politique et la justice anti-ouvrière et anti-syndicale qui sont mises en œuvre pour réprimer et intimider des travailleurs qui n’ont commis qu’un seul crime : refuser 2 900 licenciements, refuser la précarité et la misère pour eux et leur familles !

Les violences, les vraies, sont du côté des patrons et du gouvernement !

Non, les travailleurs ne sont pas des voyous ! Ne laissons pas faire !

Unité syndicale sans faille pour :

>>> Abandon des poursuites!

>>> Aucune sanction !

Jeudi 22 octobre 2015, à 17h30, tous devant la Sous-Préfecture !

Retour à l'accueil