Luca Visentini (CES) : "Il faut augmenter les salaires et les rémunérations partout en Europe"

Créée en 1973, la Confédération européenne des syndicats (CES) regroupe aujourd'hui la plupart des fédérations syndicales de salariés en Europe.

La CGT est membre de cette organisation syndicale européenne depuis le début des années 2000.

Organisation représentative des travailleurs auprès des institutions européennes, la CES s'efforce avec difficulté de faire entendre la voix des salariés auprès des instances européennes dominées par les lobbies bancaires et le patronat des grandes multinationales.

Élu secrétaire général de la CES lors de son 13e congrès tenu à Paris la semaine dernière, Luca Visentini nous expose ses priorités :

  • Relancer l'investissement public,
  • Augmenter les salaires pour lutter contre la déflation,
  • Instaurer un véritable dialogue social au niveau européen.

Né à Udine (Italie) en 1969, Luca Visentini se syndique à 20 ans à un syndicat de salariés affilié à l'Union italienne du travail (UIL) .

En 2007, il intègre la Confédération européenne des syndicats comme membre du comité Économie et Emploi, puis devient secrétaire confédéral de l'organisation en 2011, lors du 12e congrès.

Le 2 octobre 2015, à Paris il succède à Bernadette Ségol comme secrétaire général de la CES.

Au delà de ses activités syndicales, Luca Visentini est également écrivain et poète. Il a publié trois recueils en 2004, 2005 et 2007, et a fondé des associations et des réseaux actifs dans le domaine de la littérature et le théâtre.

Retour à l'accueil