Hopital de Dieppe: Tous en grève le 26 janvier pour la Hausse immédiate des salaires et des pensions

Extrait du tract du syndicat CGT de l'Hopital de Dieppe

Tout augmente… Sauf les salaires !

De plus en plus d’hospitaliers ont du mal à boucler la fin du mois.

Depuis 2010, les prix à la consommation ont augmenté de 7,18 % (cf. site INSEE) et la cotisation retraite du fonctionnaire a augmenté de 1,82 % (mesures Fillon + mesures Hollande). Résultat : 9 % de perte de pouvoir d’achat pour tous les fonctionnaires et les agents des services publics.

Les pensions sont également bloquées, et les prélèvements (CSG et impôts) sur les retraités sont augmentés.

  • - Un agent perd 117€ par mois, pour un salaire de base, net de 1300€.
  • - Un agent perd 180€ par mois, pour un salaire de base, net de 2000€.
  • - Un agent perd 234€ par mois, pour un salaire de base, net de 2600€.

De plus le protocole de la Ministre Lebranchu prévoit de ralentir les déroulements de carrière en supprimant les minorations. Ainsi, chaque année, le Ministère « gagnerait » 61 millions supplémentaires sur le dos des fonctionnaires hospitaliers.

Les pensions sont également bloquées et les prélèvements (CSG et impôts) sur les retraités sont augmentés.

La CGT exige :

  • ►Hausse immédiate et rattrapage du point indiciaire.
  • ►Maintien des minorations sur les durées d’échelons.
  • ►Hausse des pensions des retraités.

Contre l’étranglement de l’Hôpital public, GRÉVE le 26

Nos conditions de travail ne s’arrangent pas.
La charge de travail est considérable. Des services ont des lits en surnuméraire. Des collègues finissent 30’, 1 heure, voire 1 heure et demi en retard leur quart.

La Direction veut restreindre les mensualités de remplacement et des collègues n’ont pas encore la possibilité de poser 3 semaines de CA cet été.

CDD : La précarité se prolonge.

Après les 19 mises en stage obtenues au 1er janvier (8 IDE, 6 AS, 4 ASHQ, 1 manip radio) il reste au moins 126 CDD permanents dont 33 de plus de 2 ans, maintenus dans la précarité. Plus grave, plusieurs CDD sont mis dehors ou sont en passe de l’être.

ARS déménagée à Caen.

Avec la loi Touraine et la régionalisation, l’ARS (Agence Régionale de Santé) de Haute Normandie basée à Rouen disparait. Notre hôpital sera rattaché à l’ARS de Caen. Marier les hôpitaux de Haute Normandie (pas très riches) avec les hôpitaux de Basse Normandie (connus comme très pauvres et très endettés) va amener de nouvelles restrictions budgétaires.

Danger sur l’IFCASS.

Vous avez pu lire dans la presse locale que l’IFCASS, risque de se retrouver en cessation de paiement. Cet institut de formation qui obtient de très bons résultats dans la préparation aux concours administratifs, emploie 45 personnes et accueille des centaines d’élèves. De très nombreux stagiaires viennent à l’Hôpital pour se préparer aux qualifications hospitalières.

Le 26 janvier par la grève, nous exigeons :

  • -    Des effectifs pour la charge de travail
  • -    Des mensualités de remplacements pour les absences et les congés.
  • -    Mise en stage des CDD.
  • -    Maintien et financement de l’IFCASS par le Ministère.

Le syndicat CGT de l'Hôpital de Dieppe appelle les hospitaliers à se réunir le 26 janvier, à 10h, au locale syndical, pour se rendre tous ensemble en manifestation au rassemblement interprofessionnel des fonctionnaires et agents des services publics

Retour à l'accueil