Voeux du syndicat CGT des hospitaliers de Dieppe

Voeux du syndicat CGT des hospitaliers de Dieppe

Source: Paris-Normandie

Au nom du syndicat CGT de l'hôpital, Bruno Ricque a ouvert la cérémonie des vœux du syndicat sur la citation notée sur la carte de vœux du directeur de l’hôpital.

"Citer Henry Ford c’est maladroit !"

Monsieur le Directeur, dans ses vœux pour 2016, cite Henry Ford, patron américain de l’industrie automobile : "Se réunir est un début, Rester ensemble est un progrès, Travailler ensemble est la réussite".

Mauvaise pioche !

Henry Ford (1863-1947) a "inventé" le travail à la chaine pour produire des automobiles dans ses usines.

Concernant  la mise en place de ces gestes répétitifs, il dit s’être inspiré du travail dans les abattoirs de Chicago.

Henry Ford a reçu en 1938 la "Grand-Croix de l’ordre de l’Aigle allemand", plus haute décoration du régime nazi pour les étrangers. Décoration méritée puisque Henry Ford finançait le parti nazi allemand et a écrit un "ouvrage" en 4 volumes contre les juifs, justifiant leur extermination par les nazis.

Henry Ford s’est illustré par sa détermination pour interdire aux ouvriers de se syndiquer.

Dans son usine de Détroit il disposait d’une milice de 3500 hommes dans ce but… Faut-il commenter ?

Le secrétaire du syndicat est ensuite revenu sur les événements tragiques de 2015, avant de recentrer son discours sur les problèmes propres à Dieppe.

"Alors qu’elle félicitait la réactivité du personnel hospitalier de Paris lors des attentats, Marisol Touraine faisait voter une loi contre l’hôpital public. De plus l’ARS (Agence régionale de santé, NDLR) va être déplacée à Caen.

C’est le mariage du pas très riche (Rouen, NDLR) avec le très pauvre (Caen, NDLR). Nous aurons moins d’aides."

La loi prévoit le regroupement entre les hôpitaux.

Suppression de services

En Seine-Maritime, trois pôles se dessinent :

  • Rouen,
  • Le Havre
  • et Dieppe.

Le regroupement est déjà entamé dans la ville aux quatre ports.

"Ils vont supprimer certains services en double comme les urgences de Eu, la cuisine...

... Fermer des lits afin de privilégier l’ambulatoire,

... Mais les personnes qui arrivent aux urgences ont besoin de lits, et se retrouvent parfois à dormir à vingt dans ce service."

L’élu CGT est également revenu sur la situation dramatique de l’Ifcass, menacé de fermeture :

"Nous devons soutenir nos collègues, car nous avons des stagiaires de l’Ifcass dans tous nos services. Et cette école apporte des emplois, de la jeunesse et prépare aux métiers de la santé."

Aussi, Bruno Ricque a-t-il rappelé l'importance de la grève de la fonction publique du mardi 26 janvier, et appelé au rassemblement des grévistes à 10 h 30 place Louis-Vitet."

Retour à l'accueil