Égalité hommes-femmes: "quand je serai grande j'aurai un salaire d'homme"

Décidément, la défense des droits des femmes ne trouve plus sa place dans les gouvernements de la République.

Après avoir supprimé le Ministère de plein exercice qui lui était consacré, voilà que les droits des femmes sont regroupés avec la famille et l’enfance. On croit rêver. François Hollande renoue avec une politique que l’on croyait révolue, et qui cantonnait les femmes dans le domaine du privé en charge de leur foyer et de leurs enfants.

La grande question de l'égalité salariale Hommes/Femmes est repoussée aux calendes grecques.

En conséquence, il y a peu de chance que la politiques d’austérité qui va se poursuivre n'améliore la condition des femmes qui sont pénalisées par:

  • Le recul des services publics,
  • L’augmentation de la précarité et de la flexibilité,
  • L'allongement de la durée du travail, et les attaques contre les 35 heures,
  • Le travail de nuit et du dimanche,
  • La baisse des dotations de l'État aux collectivités locales,
  • etc.

A l'évidence, ce n'est que dans le cadre d'un grand mouvement social revendicatif que nous appelons de nos voeux que ces revendications pourront être satisfaites.

Téléchargez l'affiche BD égalité Hommes-femmes

Téléchargez le tract "Gagnons l'égalité"

Téléchargez l'affiche anti-sexistes

Retour à l'accueil