La CGT consulte partout les salariés

Dans le cadre de la préparation de son 51ème congrès national qui se tiendra à Marseille, du 18 au 22 avril 2016, la CGT lance une grande consultation nationale auprès de tous les salariés.

Tous les militants des syndicats sont sollicités pour faire de cette initiative un moment fort de la préparation de ce congrès, pour en faire un congrès véritablement en prise avec le réel.

Priorité aux syndiqués !

La CGT veut consulter tous les salairés. A l'évidence, les premiers à être consultés doivent être les syndiqués de la CGT

Un syndiqué de la CGT c'est un citoyen de la CGT. Il n'est pas là seulement pour payer une cotisation; il a des choses à dire, et doit être écouté !

Vous êtes syndiqué et n'avez pas encore été invité à une réunion ? Ce n'est pas normal !

Interpellez les militants de votre entreprise, et remuez leurs les fesses !

La règle à la CGT c'est que les syndiqués soient réunis périodiquement; au minimum une fois par trimestre !

La préparation du 51e congrès de la CGT doit être un moment fort pour tous les syndiqués ! C'est le moment pour tous de dire les choses ! Les délégués au congrès doivent être porteurs des demandes des syndiqués !

S'il n'est pas possible d'organiser partout de grandes réunions, les syndiqués peuvent (et doivent) se réunir autour d'un café, ou à l'occasion d'une pause, ou d'un repas, etc. L'important c'est d'échanger entre syndiqués, de discuter, de remonter les idées et les demandes des syndiqués vers les délégués au congrès.

Car malgré le contexte antisocial, la CGT veut poursuivre son action revendicative dans l'intérêt de tous les salariés.

Les attaques terroristes dramatiques et les menaces dont nous sommes la cible ont engendré des mesures sécuritaires qui ne doivent pas pour autant museler la légitime expression revendicative des salariés et le mouvement social.

Notre pays s’enfonce dans une crise de grande ampleur qui fait des dégâts sociaux avec, pour les uns, une surcharge de travail et une remise en cause des acquis, pour d’autres, peu ou pas d’emploi et une précarité accrue. Le gouvernement et le Medef prônent une politique de réformes qui se traduisent toutes par des reculs sociaux.

La CGT a décidé de poursuivre son action syndicale pour le progrès social et de donner la parole, au delà de ses syndiqués, à tous les salariés, dans l’ensemble des entreprises et services, qu’ils soient du public ou du privé.

C'est pourquoi tous les syndicats et unions (locales et départementales) sont invitées à prendre le plus d'initiatives allant dans ce sens.

Urgence syndicale : au delà des syndiqués, consulter tous les salariés !

Cette consultation s’adresse à l’ensemble du monde du travail, CDI ou CDD, intérimaires ou précaires, titulaires ou contractuel-le-s, ouvrier-e-s ou cadres, temps partiel ou privé-e-s d’emplois.

Sans attendre, répondez dès maintenant à ce questionnaire [cliquez sur ce lien].

Voir également le tract "Travail - Vie : Ensemble, prenons nos affaires en mains, ne laissons personne décider à notre place !"

Voir aussi le flyer sur "Le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic)"

Vous pouvez aussi imprimer la consultation y répondre et la remettre à un syndicat ou syndiqué CGT de votre connaissance, ou renvoyer le questionnaire à consultationsalaries@cgt.fr

Retour à l'accueil