Saint-Valéry-en-Caux: une injustice faite à un seul, est une menace faite à tous !

Extrait d'une prise de parole CGT lors du rassemblement de solidarité pour Julien à St Valery le 15 Février 2016.

Même si nous avons froid ce matin à St Valery, nous avons tous chaud au cœur d'être « tous ensemble » pour Julien.

Montesquieu a dit : « une injustice faite à un seul, est une menace faite à tous ». Julien subit cette injustice et nous pouvons tous la subir.

Posons-nous maintenant ces questions :

  • > Comment appréhender le fait qu'un huissier de justice vienne chez-vous un lundi matin vous annoncer que vous êtes licencié ?
  • > Comment ne pas être dépité alors qu'aucune information en amont ne vous a été transmise ?
  • > Comment ne pas être accablé par cette sanction qui vous arrive alors que votre seul tort est d'avoir crû à la Poste ?

A ce titre, si on relit le plan stratégique du groupe la Poste 2020 « conquérir l'avenir », il est mentionné les phrases suivantes :

« Faire des Postiers les acteurs et les bénéficiaires du développement de l'entreprise » … Mensonge ! Quand on évoque le dossier de Julien.

« Donner l'élan à chacun, c'est un progrès pour tous »... Intox ! Quand on parcourt le dossier de Julien.

« La prise en considération de l'être humain dans chaque décision est un pallier du développement responsable tel que le conçoit le groupe La Poste »... Fumisterie ! Quand on parle du dossier de Julien.

Face à cette trahison et ce mépris, nous devons être solidaire et tous ensemble dire : « la riposte contre la direction de La Poste, c'est le soutien à Julien ».

La CGT FAPT 76

 

Retour à l'accueil