APRES LES COUPS DE SEMONCES DU 9 et DU 17 MARS

TOUS EN GRÈVE LE 31 MARS

 

Disons-le clairement, les annonces faites par le 1er Ministre le 14 mars, à l’issue d’une (pseudo) concertation avec les organisations syndicales, ne changent rien.

Qui peut se satisfaire des modifications apportées au projet de loi ? Que ce soit sur le passage d’un barème obligatoire à un barème indicatif concernant les indemnités de licenciement au Prud’hommes ou la réécriture annoncée du texte sur les licenciements économiques, n’ayons pas d’illusion, il s’agit juste de modification sans effet réel. La politique du gouvernement n’a pas changé le 14 mars, celui-ci entend toujours faciliter les licenciements et satisfaire les demandes du patronat. Son seul véritable objectif était d’annoncer des « mesurettes » pour obtenir le soutien de la CFDT et de la CFTC.

Après le succès des mobilisations des 9 et 17 mars. Nous devons en profiter pour le faire reculer et gagner sur nos revendications !

Les politiques mises en œuvre ces dernières années ont eu pour résultats :

-        De faire travailler ceux qui ont un emploi plus longtemps pour obtenir le droit de partir à la retraite empêchant ainsi aux jeunes de rentrer sur le marché du travail

-        De supprimer des milliers de postes, dans le privé comme dans le secteur public.

Diminuer la durée du travail en imposant les embauches correspondantes, interdire les licenciements et les suppressions de postes, abroger les lois retardant l’âge de la retraite permettrait la création de centaines de milliers d’emplois en CDI ou sous statut pour nos jeunes.

Si Hollande et Valls ne retirent pas leur projet au soir du 31 mars, nous n’aurons pas d’autre choix que de durcir le conflit.

Ce projet n’est ni amendable, ni négociable !

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : JEUDI 24 MARS

LE MATIN DISTRIBUTION DE MASSE SUR LES RONDS POINTS

LE MIDI BARBECUE DE LA RIPOSTE A L'UNION LOCALE DE DIEPPE

C’est TOUS ENSEMBLE par la grève et par les manifestations que nous gagnerons

RENDEZ VOUS LE 31 MARS

À 10H30 DEVANT LA GARE DE DIEPPE

Retour à l'accueil