DÉCLARATION INTERSYNDICALE DIEPPE

Communiqué unitaire CGT, FSU, UNEF, FIDL de l’agglomération dieppoise

 

Les organisations CGT, FSU, UNEF, FIDL de l’agglomération dieppoise, réunies après la manifestation de ce jour, se félicitent de la participation de plus de 1200 manifestants du privé, du public et des jeunes.

Nous réaffirmons notre exigence commune du retrait du projet de loi El KHOMRI –VALLS !

D’ores et déjà, nos organisations réunies s’adressent à tous : jeunes, salariés du privé comme du public, privés d’emploi, retraités.

Ø Le gouvernement voudrait faire croire que ce projet de loi aurait évolué : il n’en est rien et les principes les plus destructeurs contre les salariés sont réaffirmés !

Ø Ce même gouvernement veut jouer la montre et brandit dans le même temps la menace de l’article 49 ter pour le faire passer en force: si ce texte de destruction du code du travail devait passer, ce seraient donc TOUS les salariés et jeunes qui seraient percutés par ce texte plus réactionnaire que jamais.

NOUS NE LAISSERONS PAS FAIRE !

Face à la propagande du gouvernement et du patronat, nous disposons, nous salariés et jeunes, de nos forces mobilisées pour refuser ce passage en force et imposer le retrait ! Nous sommes tous concernés !

Nous le rappelons : aucun salarié ne fait grève et ne perd une journée de salaire « pour le plaisir » !

Il y a urgence : nous avons tout à perdre et, ensemble, nous sommes déterminés à tout mettre en œuvre pour construire la mobilisation indispensable.

Le mardi 3 mai, le projet de loi EL KHOMRI – VALLS arrive au débat de l’assemblée nationale.

àL’intersyndicale de l’agglomération dieppoise pour le retrait de ce projet de loi appelle donc, partout où c’est possible, à la réunion des salariés et jeunes en assemblées générales avec leurs organisations pour mettre en débat

  • les modalités d’action et de mobilisation : actions et grèves, si nécessaire  reconductibles,
  • diffusions, blocages,
  • organisation de la montée à Paris le jour de l’ouverture du débat à l’Assemblée Nationale

D’ores et déjà, sans préjuger ni des discussions dans les entreprises, établissements et services, ni de l’organisation, depuis Dieppe, de la montée à Paris,  l’intersyndicale réunie ce jour décide d’organiser dans l’unité une diffusion massive à la population le mardi 3 mai à 6h00 aux ronds-points Eurochannel et Arques.

Retour à l'accueil