2011, nouvelle  baisse du pouvoir d'achat des pensions ?

 

Le 17 Mars, la CGT-Retraités propose l'action.

 

L'alimentation, le loyer, le chauffage (fuel, gaz, électricité), les transports, l'essence, la santé, les mutuelles, les impôts...

 

« On n'y arrive plus ! Tout coûte plus cher et nos pensions ne suivent pas ! ». Chacun de nous a pu entendre cette phrase lors d'une conversation avec un voisin, un ami, un ancien camarade de travail...

 

De réforme en réforme, de misérables revalorisations des pensions aux dispositions tout aussi régressives qui découlent du plan d'austérité gouvernemental, les retraités s'appauvrissent. Il est vrai que les mauvais choix opérés ne visent pas que les retraités, mais reconnaissons qu'ils sont particulièrement malmenés. En un mot : maltraités !

 

La retraite n'est pas une aumône, mais un droit que l'on s'est ouvert en participant, par le travail, à la création de richesses. Les 15 millions de retraités ne sont pas qu'un « coût », ils sont surtout un des moteurs de développement d'activité ou d'emploi pour la société, avec au travers des retraites, plus de 260 milliards d'euros réinjectés dans l'économie. Leur niveau de vie, leur avenir intéresse toute la société.

 

L'argent existe pour satisfaire les revendications et répondre aux besoins de leur financement en mettant à contribution tous les revenus non soumis à cotisation et les revenus financiers des entreprises.

 

DES CHIFFRES À MÉDITER :

 

La fortune totale des 500 plus gros patrimoines français a augmenté de 25% en 1 an, passant de 194 à 241 milliards d'euros en 2009, soit à peu près le montant de la masse des pensions versées aux 15 millions de retraités.

 

Et si on touchait enfin aux profits !

 

La CGT revendique pour les retraités :

  • · Le minimum de retraite porté au niveau du SMIC.

  • · Le retour à l'indexation des pensions et retraites sur l'évolution du salaire moyen.

  • · 300€ par mois pour tous au titre du rattrapage.

  • · La pension de réversion à 75% de la retraite initiale.

  • · Le retour de la revalorisation annuelle des pensions au 1er janvier de chaque année. 

  • · Le financement de la perte d'autonomie par la solidarité nationale.

 

La décision du gouvernement concernant les pensions et celle concernant des retraites complémentaires vont être connues d'ici au 1er avril.

 

Alors on attend ou on agit ?

 

Contre une nouvelle dégradation du pouvoir d'achat des pensions, la CGT vous propose l'action.

 

Prenez connaissance du tract que l'Union Confédérale des Retraités-CGT vient d'éditer sur le pouvoir d'achat. 

 

pdf-fred.gifTélécharger ce document

Retour à l'accueil