31e congrès de l'Union locale de Dieppe

 

Le 31e congrès de l'Union locale de Dieppe s'est tenu salle Paul Eluard à Dieppe les 12 et 13 avril 2011.

 

2011 04 12 1216

Ce fut l'occasion pour les syndicats d'analyser la situation économique et sociale, d'échanger sur les expériences des uns et des autres, de s'informer sur les attaques patronales et gouvernementales contre les droits des travailleurs.

 

Il est difficile, en quelques lignes, de faire un résumé des travaux de deux jours de congrès, mais les échanges furent nombreux, parmi lesquels, la question des retraites, la défense de l'emploi et des salaires, la défense des services publics, et particlulièrement de l'enseignement et les suppressions de poses d'enseignants et de filières de formation, la défense de la sécurité sociale, et l'arrivée prochaine de l'EPR, furent quelques uns des thèmes développés.


A la Poste, une militante d'un petit bureau de de campagne tirait la sonnette d'alarme contre les menaces de réductions d'ouvertures des guichets, voire de leurs fermetures pure et simple. A l'Hôpital de  Dieppe, en plus de dénoncer le mode de gestion de plus en plus financier, le syndicat alertait sur les menaces de privatisation du stationnement, et, en conséquence, le risque de disparition de la gratuité. La fermeture du service des étrangers à la sous-préfecture de Dieppe fut dénoncée, ainsi que la réduction de l'ouverture au public de ses services, et la privatisation du service des cartes grises.

 

La question des menaces sur les droits et les libertés syndicales fut l'occasion d'un moment fort avez le témoignage de Béatrice, la déléguée CGT du Casino du Tréport, qui fait l’objet d’une nouvelle procédure de licenciement. Ce fut l'occasion aussi d'évoquer le harcèlement dont est victime le délégué syndical de Davigel à Dieppe, et plus largement de réfléchir au renforcement du pôle juridique de l'union locale.

 

Une motion pour la défense des services publics, dénonçant toutes les atteintes subies par la région dieppoise, a été votée à l'unanimité, ainsi qu'un appel à réussir un grand premier mai revendicatif à Dieppe (une proposition de rendez-vous à 10h00 place Louis Vitet a été faite)


La nouvelle direction de l'Union locale a été élue. La Commission exécutive est très largement renouvelée, et plusieurs figures historiques la quittent, ainsi que le bureau. C'est le cas de William Pilon, de Corine Girard et de Francis Soudry, le responsable à la politique financière.

 

Stéphane Beaufils a été réélu secrétaire général, et Matthias Dupuis a été élu nouveau responsable à la politique financière.

 

2011 04 12 1209

Accueil des délégués, et remise des documents.

On reconnait Francis Soudry et William Pilon.


2011 04 12 1214

A la tribune, la première demi journée, on reconnait Thierry Le paon secrétaire du omité régional CGT, Jean-Pierre Lenormand (UD-CGT-76), Stéphane Beaufisl, William Pilon, et Karim Khédimallah.


2011 04 12 1222

Une partie des congressistes

 

2011 04 13 1189

Ovation à William Pilon, 70 ans, 40 ans de militantisme à la CGT, responsable du pôle juridique, qui prend un peu de retraite militante (mais pas trop) en quittant la CE de l'UL

 

2011 04 13 1188-B

A gauche le nouveau responsable à la politique financière, écoute le responsable sortant, Francis Soudry, présentant le rapport sur les finances.

 

2011-04-13_1185-B.jpg

De gauche à droite, Sébastien Jumel, le maire de la Ville de Dieppe, venu apporter son salut aux congressistes, Jean-Pierre Lenormand (UD-CGT-76), Gilles Pichavant et Stéphane Beaufils


Retour à l'accueil