5 000 salariés des organismes sociaux se font gazer devant le siège de l’UCANSS

 

Communiqué de l'Union départementale CGT (Rouen, le 9 février 2011)

 

Scandaleux !

 

Alors même que certains sont confirmés dans leur fonction malgré des agissements condamnables, les 5 000 salariés des organismes sociaux venus de toute la France, se font gazer devant le siège de l’UCANSS.

 

Le gouvernement, l’UCANSS et son comité exécutif, ont démontré le sens qu’ils donnaient au dialogue social : REPRESSION.

 

Venus nombreux pour exiger l’augmentation de la valeur du point, les 5 000 manifestants ont eu une fin de non recevoir et, en prime, le droit de respirer un peu de gaz lacrymogène.

 

L’Union Départementale CGT de Seine Maritime condamne ces agissements et apporte son soutien à la lutte revendicative des salariés concernés, et les invite à faire du 15 février une grande journée de mobilisation.

 

Alors que les luttes se développent sous des formes diverses pour mettre au centre des affaires les salaires, les emplois, la protection sociale et les services publics, gouvernement et patronat répondent par la provocation et le déni.

 

L’Union Départementale CGT de Seine Maritime appelle tous les salariés à décider des modalités d’action nécessaires pour obtenir satisfaction et à s’inscrire dans toutes les initiatives revendicatives.

 

Communiqué de la fédération des organismes sociaux

 

http://www.orgasociaux.cgt.fr/prive/vignettes/doc.png


 

Retour à l'accueil