6 décembre 2014: Manifestation nationale des chômeurs et précaires 2014-12-06-Manif-Chomeurs-Affiche.jpg

pdf-fredTélécharger le tract de la CGT Chômeurs

Communiqué de presse unitaire (CGT Chômeurs, MNCP, APEIS, AC!), vendredi 10 Octobre 2014:

Les chômeurs interpellent le Gouvernement : « ça suffit ! »

Après une rentrée marquée par les déclarations outrageantes de certains responsables patronaux, du Ministre du travail et, il y a quelques jours encore du Premier Ministre, les chômeurs pensaient avoir eu leur compte de coups bas. Force est de constater que certains semblent penser qu’on ne tape jamais assez sur les chômeurs et les précaires.

Et tout ceci au nom d’une équité dont les chômeurs ignorent de plus en plus le sens.

  • • Est-il équitable de baisser les allocations des chômeurs pour lesquelles ils ont cotisés pendant tant d’années ?
  • • Est-il équitable de donner des milliards à quelques actionnaires qui n’ont comme objectif que de précariser le monde du travail ?
  • • Est-il équitable de contrôler les chômeurs plutôt que de leur trouver un emploi ou une formation ?
  • • Est-il équitable de rendre les chômeurs responsables de la crise alors qu’ils en sont les premières victimes et les principaux boucs-émissaires?

A tout cela, les organisations de chômeurs répondent NON ! Et appellent :

  • • Le gouvernement à stopper son mitraillage des chômeurs et des précaires.
  • • Pôle Emploi à arrêter son expérimentation de contrôle contre les chômeurs et à mettre en place un réel accompagnement pour les chômeurs.
  • • Les organisations syndicales à s’opposer à la généralisation de ce contrôle et à défendre les droits de tous les travailleurs privés d’emploi.
  • • Et tous les chômeurs et précaires à se mobiliser dès maintenant, contre les attaques incessantes dont ils sont les victimes, et à se rassembler massivement le 6 Décembre, à 14h à Stalingrad pour leur manifestation nationale.

Contacts presse :

MNCP : Pierre-Edouard Magnan : 06 79 91 63 18

CGT Chômeurs : Jean-François Kieffer : 06 80 66 55 98

APEIS : Malika Zediri : 06 18 56 26 05

AC : Alain Marcu : 06 13 93 48 79

Texte de l'appel unitaire à manifester le 6 décembre, lancé par CGT-Chômeurs, AC !, APEIS, et MNCP.

Si ce n'est pas nous, alors qui ?

Si ce n'est pas maintenant, alors quand ?

Le samedi 6 décembre 2014 aura lieu la 12e édition de la manifestation contre le chômage et la précarité et pour la justice sociale.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la situation des chômeurs, des précaires, des salariés et de la majorité de la population est loin de s'améliorer, bien au contraire.

Chaque mois, de plus en plus de chômeurs, malgré l'explosion des radiations, des mesures contraignantes dont le but est de renforcer et multiplier les contrôles.

  • > Une nouvelle convention d'assurance chômage défavorable aux chômeurs ;
  • > une allocation dont le plafond baisse de 57, 4 % à 57 % des derniers salaires ;
  • > des droits rechargeables, dont la mise en œuvre encore floue laisse craindre une pérennisation de la précarité.

En effet, dans la conjoncture actuelle qui espère encore un CDI à temps plein ?

Au-delà des chômeurs, les salariés voient leur revenu remis en cause, y compris le SMIC, et leurs conditions de travail dégradées, avec des attaques sans précédent contre les 35 h. et les seuils sociaux.

Stigmatiser et culpabiliser les victimes du choix des profits contre les hommes et les femmes et n'offrir comme avenir à la jeunesse que le chômage et la précarité !.

Ce sont les victimes qui sont montrées du doigt !!!

Favoriser encore et toujours le Medef, les actionnaires et les financiers, à coups de pacte de responsabilité, d'exonérations, de remises sur les cotisations sociales…

Voilà la politique que nous subissons aujourd'hui !

Eux, ils s'organisent et se défendent, et comme rien ne leur suffit jamais, ils attaquent pour en avoir toujours plus, d'argent, de pouvoir… Et nous qui avons l'immense force du nombre, on pense trop souvent que c'est comme ça, que l'on n'y peut rien, que ça ne changera jamais…

Les pôle-emploi, les CAF et tous les « guichets » publics sont de plus en plus éloignés des centres villes, au fond de zones industrielles et commerciales, avec les problèmes de transports et de déplacements que cela génère.

Cela aussi conduit à l'isolement des chômeurs et les privent un peu plus des quelque droits qui leur restent.

Bientôt le centre d'appel et de contact pour les chômeurs, le 39 49 ne serait plus accessible, gratuitement, dans les agences comme c'est le cas aujourd'hui, il sera joignable mais à partir de son propre téléphone donc de façon payante : encore un droit de moins et une difficulté de plus !

Les attaques contre les chômeurs sont des attaques contre toutes et tous, nous vous appelons solennellement à participer nombreux à la manifestation contre le chômage et la précarité et pour la justice sociale, le samedi 6 décembre 2014, à 14 H, Place de Stalingrad à Paris.

  • > Un emploi correctement rémunéré, librement choisi, socialement utile
  • > L'indemnisation de toutes les formes de chômage et de précarité avec le SMIC réévalué comme référence.
  • > L'arrêt des contrôles et des sanctions contre les chômeurs et précaires.
  • > La gratuité des transports publics pour les chômeurs, les précaires et leurs familles.
  • > L'application du droit au logement pour toutes et tous

Tous ensemble chômeur-ses, précaires, intermittent-es, intérimaires,... avec ou sans papiers Pour nos droits !

Retour à l'accueil