Défendre le Smic, c'est fondamental et essentiel pour tout le monde !

Pour les rares qui nourrissaient encore quelques illusions, les masques sont aujourd’hui définitivement tombés : Nicolas Sarkozy n’a pas été le Président de la feuille de paie ! (et ne le serait pas non plus, évidemment, s'il était réélu)!

A l’heure où il s’escrime, avec d’autres, à faire payer le prix de la crise aux travailleurs, on peut même dire qu’il est le fossoyeur du pouvoir d’achat, sauf des plus fortunés bien entendu.

Heureusement que pour les salariés du privé il existe le Smic, qui est revalorisé dès que la hausse des prix atteint un certain seuil. Mais d'autres mécanismes ont été mis en oeuvre dans le privé pour tirer le salaire au niveau du Smic, comme l'allègement des cotisations patronales en dessous d'un certain seuil, ou la mise en oeuvre systématique du temps partile imposé.

Mais la situation du privé ne satisfait plus aux patrons c'est pourquoi le Medef veut casser le Smic pour faire reculer les salaires. Il aimerait des salariés payés au niveau des salaires polonais ou grecs.

Si l'on compare la situation faite aux fonctionnaires avec celle faite aux smicards, on comprend tout de suite pourquoi ils veulent casser le Smic !

Regardez ce graphique, produit par l'Union générale de Fonctionnaires CGT, qui met en évidence l'effondrement du salaire de début des fonctionnaires par rapport au Smic. Depuis 2010, les salairs d'embauche des fonctionnaires des basses et moyennes catégories ont dû être relevées pour rester au niveau du Smic. Quant au salaire 'embauche des cadres il n'est désormais que légèrement au dessus du Smic. Heureusement donc qu'il existe le Smic !!!

Effondrement des salaires de la fonction publique en 28 ans, par rapport au SMIC

Effondrement des salaires de la fonction publique en 28 ans, par rapport au SMIC

Comprendre le graphique:

  • => Catégorie C: Grades d'éxécution; embauche niveau CAP/BEP (ex: facteurs de la Poste, ouvriers d'entretien, majorité des agents territoriaux, etc.)
  • => Catégorie B: Techniciens, catégories d'exécutions qualifiés, agents de maitrise: embauche niveau Bac (ex: techniciens, techniciens supérieurs, guichetiers de la Poste, etc.)
  • => Catégorie A: Cadres, enseignants, etc. embauche niveau Bac+2 et plus

A noter que dans certaines administrations, pour compenser cette dégradation du pouvoir d'achat (et surtout le déclassement qui va avec), les salariés ont obtenu par la lutte de passer de la catégorie C à la catégorie B (La Poste, France Telecom), ou de la catégorie B à la catégorie A (Infirmières, instituteurs, etc.) mais on voit que cela n'a pas suffi à maintenir leur pouvoir d'achat !

pdf-distTéléchargez le tract de l'Union Générale des fonctionnaires

 

Lire notre précédent article: Salaires des Fonctionnaires: l'effondrement en 25 ans !

Retour à l'accueil