Négociations annuelles obligatoires chez Carrefour : CGT, CFDT, FO appellent à la grève samedi 9 avril

Communiqué de la Fédération CGT du commerce

 

La CGT Carrefour ainsi que les élus FO et CFDT du groupe appellent tous les salariés de l’entreprise à des arrêts de travail le samedi 9 avril 2011. Cette journée nationale de mobilisation se veut une réponse à l’épreuve de forces que Carrefour impose en permanence à ses salariés.

 

Encore ces derniers jours, à l’occasion des Négociations annuelles obligatoires (NAO), Carrefour a fait preuve d’une cupidité et d’un mépris révoltants en proposant une revalorisation des salaires de 1% à partir du 1er mars 2011 et de 1% supplémentaire au dernier trimestre 2011, soit sur 12 mois une augmentation moyenne de 1,08% brut mensuelle ; autant dire des miettes.

 

Car cela n’est pas du tout à la hauteur de la hausse des prix prévue par l’INSEE, pour juin 2011 (en glissement annuel) : inflation d’ensemble de 1,4%, inflation des prix de l’énergie de 4,3% et des produits alimentaires (hors produits frais) de 1,8%. Il faut noter que ces deux postes de consommation (énergie et alimentation) pèsent pour plus de 20% dans les dépenses des ménages (INSEE, Note de conjoncture, déc. 2010) et qu’ils sont non seulement incompressibles mais aussi indispensables.

 

Dans ce contexte, Carrefour doit comprendre nos exigences salariales. Elles sont plus que justes puisqu’elles ne visent qu’à garantir aux salariés le niveau de vie qui est le leur aujourd’hui. Les salariés ne peuvent plus, comme on le leur demande depuis des années, continuer d’accepter de rogner leur pouvoir d’achat, pour la plupart déjà bien bas.

 

L’accord NAO 2011 proposé par Carrefour est inacceptable pour la CGT. Elle ne le signera pas et entend à l’inverse, avec le 9 avril, les salariés et ses homologues syndicaux à la CFDT et FO, continuer à faire valoir le droit à un salaire décent pour tous.

 

pdf-fred.gif Téléchargez le tract CGT

Retour à l'accueil