Lieu : PRCI de Nevers.

Lieu : PRCI de Nevers.

Un cadre non-gréviste de la SNCF remplaçait un conducteur de train gréviste à Nevers.

Il n’avait aucune — ou si peu — de notions de sécurité, ni aucune connaissance de l’outil de travail, mais la direction l'avait désigné pour conduire une locomotive. Il pilota donc un train Fret électrique. Et oui ! la direction de la SNCF prétend qu'il y aurait moins de 20% de grévistes, mais elle est obligée de faire conduire des trains par des cadres, car il n'y a plus de conducteur; ils sont grévistes ! Pourtant, il ne nous avait pas semblé que la SNCF était une "armée mexicaine". 

Le problème est que "conduire un train" c'est un métier, comme "aiguiller un train" l'est aussi.

Oubliant que le train était électrique, et pas diesel, il le conduisit sur une voie non électrifiée — à moins que ce soit le cadre remplaçant l'aiguilleur gréviste qui ne le fit (Car, ne l'oublions pas, une locomotive n'a pas de volant comme une automobile).

A l'origine il y avait cela: cela s'appelle un pantographe

A l'origine il y avait cela: cela s'appelle un pantographe

Patatras… le pantographe d’alimentation de la locomotive électrique fut arraché au passage d'un pont,.... et le train s'arrêta, faute d'alimentation !

Cheminots: incident ferroviaire, incroyable mais vrai, à Nevers ! Car conduire un train c'est un métier !

Le résultat : arrêt définitif, et blocage des circulations sur la voie de chemin de fer pour plusieurs heures ! Belle réussite ! Le couple aiguilleur et conducteur a été plus efficace que les grévistes (Par contre, ça na pas été efficace coté "coût"!).

Conducteur de locomotive, comme aiguilleur, ce sont "des métiers" ! ça s'apprend !

Mais attention, on aurait tord d'en rire ! cet incident ferroviaire aurait pu avoir des grosses conséquences humaines .... Avec la réforme ferroviaire, cet exemple n'augure rien de bon pour la sécurité des usagers dans l'avenir.

Faire conduire de trains par des « rigolos » non formés, cela a déjà été essayé: par exemple, en Angleterre, en Belgique et et au Canada ! Avec à la clé, des millions d’euros de dégâts, et surtout des vies perdues.

A noter que la CGT revendique l'électrification de cette voie de chemin-de-fer depuis de très nombreuses années, comme elle revendique aussi l'électrification de la ligne de Rouen-Dieppe.... Mais il parait qu'il ne faudrait pas écouter les syndicalistes !

Tout est vrai, photos à l'appuis ! Pourtant c'est gros !
Tout est vrai, photos à l'appuis ! Pourtant c'est gros !
Tout est vrai, photos à l'appuis ! Pourtant c'est gros !
Tout est vrai, photos à l'appuis ! Pourtant c'est gros !
Tout est vrai, photos à l'appuis ! Pourtant c'est gros !
Tout est vrai, photos à l'appuis ! Pourtant c'est gros !
Tout est vrai, photos à l'appuis ! Pourtant c'est gros !

Tout est vrai, photos à l'appuis ! Pourtant c'est gros !

Retour à l'accueil