Chômage des cadres: +36% d’augmentation entre 2008 et 2010

Lu sur le site de la CGT : mardi 14 février 2012, par F. Dayan

Selon une étude de l’Insee, publiée le 10 février, le chômage est passé de 7,4 % de la population active en 2008 à 9,4 % fin 2010 et a beaucoup progressé chez les cadres et les plus qualifiés,« catégories jusqu’alors les plus préservées ».

En pleine crise financière, le chômage des cadres a augmenté de 36 % entre 2008 et 2010, soit nettement plus que chez les ouvriers (+ 27 %) ou les employés (+ 28 %). La progression du chômage chez les plus de 50 ans a été également particulièrement rapide (+ 36 %), ce qui en fait la « classe d’âge la plus durement touchée sur cette période », souligne l’Insee dans sa « photographie du marché du travail en 2010 ».
Cette année là, il y avait 28,3 millions d’actifs en France. Près de 90 % d’entre eux sont des salariés. Par catégorie socioprofessionnelle, on comptait 21 % d’ouvriers, 28 % d’employés, 23 % de professions intermédiaires et 15 % de cadres.

 

Commentaire: Attention cependant de croire qu'il ne faudrait plus faire d'études et de croire que tout le monde serait logé à la même enseigne: selon l'Insee, sont toujours les plus diplômés qui restent le moins longtemps au chômage, et qui retrouvent le plus vite un emploi.

Retour à l'accueil