Chômage : il n’est pas près de baisser dans la zone euro !

La lettre de l’UGICT CGT (newsletter de la CGT des cadres et des techniciens) révèle que « selon le rapport mensuel de la Banque centrale européenne (BCE), la zone euro devrait continuer à souffrir d’un taux de chômage élevé et des emplois perdus dans certains secteurs très touchés par la crise ont peut-être disparus à jamais.

« L’activité devrait continuer à baisser en 2010 », bien qu’à un rythme moins élevé que ce qui a été observé jusqu’à présent, selon la BCE.

La situation est particulièrement préoccupante pour les jeunes, avec un taux de chômage de 20 % en zone euro en avril, des pointes à 40 %en Espagne et près de 30% en Italie et en Irlande, note le rapport. »

Est-ce étonnant ? Le grand patronat, soutenu par les gouvernements, continuent à multiplier les délocalisations vers les pays à bas salaires.

En France, le gouvernement travaille à renforcer le chômage des jeunes en reculant l’âge de départ à la retraite de 60 à 62 ans.

En tant qu’employeurs, gouvernement et patronat travaillent à réduire le niveau des salaires et des pensions, alors que l’essentiel de l’activité économique est portée par la consommation des ménages.

Pourquoi font-ils cela ? Pour accroitre les profits au bénéfice des actionnaires les plus riches.

Tous ensemble, faisons du 7 septembre une grande étape pour la défense des intérêts des salariés malmenés dans tous les aspects de leur vie professionnelle et personnelles (retraite, salaire, emploi, conditons de travail, conditions de vie, sécurité sociale, etc.)

A Dieppe, le rassemblement aura lieu devant la gare SNCF à 10h30

Retour à l'accueil