Conférence sociale: La CGT en phase avec les salariés !

Thierry-Lepaon-12.jpg

La CGT a décidé de ne pas participer à la seconde journée de la Conférence sociale 2014.

Thierry Lepaon, nous en explique les raisons après la rencontre avec le Chef de l’Etat.

A cette occasion, Thierry Lepaon a réaffirmé, notamment, l’opposition de la CGT au Pacte de responsabilité "qui va avoir un effet récessif sur notre économie" et il a réclamé "un changement de cap en matière économique et sociale".

Il a aussi dénoncé les faux semblants du dialogue social et notamment le fait qu’avant même l’ouverture de la conférence sociale, le gouvernement répond à deux vieilles revendications patronales.

Dans ces conditions, explique Thierry Lepaon, "il n’est pas question pour la CGT de cantonner le syndicalisme tout entier dans un rôle de figuration, particulièrement méprisant pour l’exercice de la démocratie sociale et qui divise les organisations syndicales". Dès lors la CGT a décidé ce matin, qu’elle ne participerait pas aux séances de travail prévues demain.

Lire, sur le site de la CGT, l'intervention de Thierry Lepaon devant le Président de la République

Retour à l'accueil