Défense de l'école, le 9 mars 2011 - Appel au rassemblement

 

pdf-fred.giftélécharger l’appel au format pdf

 

Les membres du Conseil Départemental de l’Education Nationale représentant les élus de Seine Maritime, parents d’élèves, enseignants, personnels, associations complémentaires de l’enseignement public, Délégués Départementaux de l’Education Nationale, se sont réunis ce jeudi 17 février au Département de Seine-Maritime, pour examiner les conséquences concrètes de la réduction sans précédent des moyens alloués à l’éducation dans notre Académie, avec la suppression de 377 postes, dont 107 postes d’enseignants en maternelles et élémentaires, 67 postes d’enseignants dans les collèges de Seine Maritime et 25 postes de personnels administratifs.

 

Ces mauvais coups supplémentaires auront des effets désastreux :

  • => dans le premier degré : fermetures de classes ; effectifs surchargés ; remplacements non assurés ; fin de la scolarisation des moins de 3 ans ; démantèlement des réseaux d’aide et de soutien aux enfants en difficulté ; suppression des postes de maitres formateurs ; ouvertures de classes compromises…
  • => dans les collèges : disparition de cours et options ; suppression du travail en groupe et du soutien sur temps scolaire ; fin des itinéraires de découverte ; classes surchargées dans beaucoup d’établissements ; moindre prise en charge des élèves en difficulté ou handicapés ; menaces sur les postes de CPE…
  • => dans les lycées : fragilisation des lycées par la suppression massive d’emplois, au moment où s’appliquent des réformes mal préparées, notamment dans la voie technologique ; suppression de 17 formations dans les lycées techniques, technologiques et professionnels, du CAP au BTS…

Devant cette situation alarmante, et alors que l’Etat veut attendre le 8 avril prochain pour annoncer l’étendue des dégâts en maternelles et en élémentaires, plus de deux tiers des membres du CDEN ont écrit au Préfet, comme le permet la loi, pour exiger la transparence. Dans le même temps, ils appellent les Seinomarins à se rassembler autour d’eux, pour une réunion exceptionnelle, qu’ils tiendront en public,

le 9 mars à 14h30

devant les portes de la préfecture

à Rouen.

Enfin, ils appellent le plus grand nombre à se joindre aux mobilisations organisées par la communauté éducative, comme la manifestation unitaire du 19 mars déjà prévue.

Le gouvernement et ses représentants doivent revoir leur copie et adopter un collectif budgétaire. Ne laissons pas sacrifier l’avenir des enfants et des jeunes !

 

Les Signataires :

  • => Didier Marie, Président du Département de Seine Maritime, co-président du CDEN,
  • Sébastien Jumel, Vice Président du Département en charge de l’Education,
  • => les Conseillers Généraux membres du CDEN,
  • => la Conseillère Régionale membre du CDEN,
  • => les organisations professionnelles enseignantes : les syndicats de la CGT Educ’Action, de la FSU, de l’UNSA Education,
  • => l’Union de Seine Maritime des Délégués Départementaux de l’Education Nationale, la Jeunesse au Plein Air JPA76, La ligue de l’Enseignement, l’Union Départementale des Associations Familiales,
  • => les personnalités qualifiées du CDEN,
  • => les associations de parents d’élèves FCPE 76 et P.E.E.P. 76.
Retour à l'accueil