Discriminations (Alençon): Michèle, syndicaliste, est acquittée !

Le 4 septembre dernier à Alençon, dans l’Orne, 400 personnes de la région Normandie et des départements voisins (Sarthe, Eure-et-Loir) sont venues soutenir la secrétaire générale de l’union locale trainée devant les tribunaux pour fait syndical.

Son crime : avoir lâché un nom d’oiseau, et avoir soutenu avec d’autres militants une salariée menacée de licenciement, alors que c’est elle qui avait été agressée par la femme du patron.

Michèle encourait une amende pouvant aller jusqu’à 12 000 €.

Résultat : l’avocate de la CGT a soulevé trois vis de forme sur la procédure, et le tribunal, après délibération, a prononcé l’annulation de celle-ci.

Michèle est donc acquittée.

« C’est une victoire, mais nous devons continuer à dénoncer la criminalisation de l’action syndicale », a déclaré dans un communiqué de l’union départementale CGT de l’Orne.

Retour à l'accueil