Économie : la stagnation des salaires altère la reprise

« La stagnation des salaires fut un élément déclencheur de la crise ; elle continue d’affaiblir la reprise dans de nombreuses économies », prévient le directeur général du Bureau International du Travail (BIT), Juan Somavia dans un communiqué publié jeudi dernier.

Selon un rapport du BIT, la croissance des salaires réels dans le monde s’est réduite de moitié en 2008 par rapport à l’année précédente. Se fondant sur des statistiques portant sur 115 pays, le BIT a calculé que la croissance des salaires réels moyens était passée d’un taux de « 2,8 % avant la crise en 2007 à 1,5 % en 2008 et 1,6 % en 2009 ».

Cette évolution s’explique par une « inflation inhabituellement élevée » en 2008, principalement due au pic du prix du pétrole, suivie par de « forts ralentissements de l’inflation qui ont permis d’éviter la chute des salaires en 2009 ».

(source, la lettre de l’UGICT-CGT N°331 du 20 au 25 décembre 2010)

Pour sortir de la crise, augmentons les salaires !

 

Retour à l'accueil