Ensemble, faisons respecter le droit à une retraite solidaire dès 60 ans.


Après avoir creusé les déficits en volant au secours des banques, Nicolas SARKOZY et son Gouvernement veulent faire payer la note aux Français.

Pourtant, l'argent existe pour financer nos retraites. La crise n’est pas la même pour tout le monde. La bourse et les profits se portent plus que bien.

Ces richesses ne contribuent pas à la solidarité nationale, en particulier sur la question des retraites et de la consolidation de notre système par répartition.


Face au chômage, notamment des jeunes, la droite et le MEDEF choisissent de nous faire travailler plus longtemps. C'est inacceptable. Nous refusons le report de l’âge de départ au-delà de 60 ans et la remise en cause des régimes spéciaux.


Ne laissons pas ce débat aux experts. Nous appelons à la constitution d'un large front populaire de résistance à ce projet anti-social.


Les organisations signataires de cet appel appellent d'ores et déjà l’ensemble de la population

à se mobiliser le 27 mai prochain

=> et à participer au grand débat public qui sera organisé le 1er Juin à Dieppe.

 

Premiers signataires :

UNRPA, UNEF, JC, Union locale des syndicats CGT, UNSA, Solidaires/SUD, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNUIPP-FSU, PS, PG, PCF.

Retour à l'accueil