ERDF: NON au licenciement de Jef !

Il se nomme Jef Duval, il a 23 ans et est sur le point de se faire licencier par son employeur ErdF car il a refusé de limiter la consommation d'énergie chez une dizaine d'usagers en situation d'impayés à Arcueil (Val-de-Marne).

Ce dernier est mis en cause pour ne pas avoir posé de système de service minimum (SMI), qui limite la consommation d'énergie à 1.000 watts avant la coupure en cas de non paiement, dans une dizaine de foyers sujets à des impayés à l'été 2011.

Le jeune homme, qui se souvient d'une intervention à Malakoff,  a confié à France Info jeudi matin : "Quand cette personne m'a ouvert, il y avait des cafards sur sa porte, deux enfants dans ses bras, trois autres assis par terre, je ne pouvais pas couper, je ne pouvais pas...".
Frédéric Probel, secrétaire général du syndicat CGT-énergies de Bagneux (Hauts-de-Seine), a déclaré : "En théorie, quand les usagers ne sont pas présents, on doit systématiquement poser un SMI qui est suivi d'une coupure totale quinze jours plus tard. Là, Jef a simplement laissé un avis officiel informant les usagers qu'ils risquaient une coupure imminente".

L'agent a été convoqué à un conseil de discipline interne le 17 février qui a voté son licenciement. La mesure devrait être effective "d'ici un mois" a ajouté le syndicat.
La direction veut le licencier car il aurait omis de procéder à plusieurs coupures d'électricité, ainsi que cinq coupures de gaz sur la même période.

Selon le syndicat CGT. "On pratique des coupures à la chaîne mais ce qui est arrivé à Jef pourrait arriver à n'importe quel agent technique. Ce sont les aléas du métier" a affirmé Frédéric Probel.

 

Apportez votre soutien à Jef dès à présent en signant la pétition ici

Retour à l'accueil