Etudiants : l’Unef et 7 syndicats de salariés lancent un « appel pour l’emploi »

 

Lu dans la lettre de l'UGICT-CGT

 

La première organisation étudiante et sept confédérations syndicales de salariés (CGT, CFDT, FSU, FO, Unsa, CFTC, CFE-CGC) ont annoncé jeudi 7 avril dans un communiqué avoir lancé « un appel pour l’emploi » dans lequel ils demandent d’« en finir avec la stigmatisation des jeunes ».

 

« En l’espace de quarante ans, l’accumulation de politiques d’exclusion et de stigmatisation a institutionnalisé la précarité des jeunes. Les subventions pour l’embauche en CDD de Raymond Barre aux nouvelles exonérations de François Fillon, l’empilement des dispositifs d’exception a enfermé les jeunes dans un ghetto social qu’ils traversent tous à des degrés divers », écrivent-elles.

 

La question de l’emploi était au coeur du 82e congrès de l’Unef qui s’est tenu du jeudi 7 au dimanche 10 avril à Montpellier.

 

Par ailleurs, Emmanuel  Zemmour, 23 ans, étudiant en master d’économie à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Paris a été élu samedi à la tête de l’Union nationale des étudiants de France. Il succède à Jean-Baptiste Prévost, élu président en décembre 2007, réélu en 2009 et qui ne souhaitait pas briguer de troisième mandat. Le nouveau président du syndicat étudiant se dit lui-même de la génération CPE à l’occasion de laquelle il a rencontré le syndicalisme.

 

La CGT et son Ugict étaient présentes aux travaux du syndicat étudiant.

Retour à l'accueil