Faisons un 1er Mai, lucide et sans concessions pour un vrai progrès social, la solidarité, la paix…

1ermai2006.jpgSi cette année, le 1er mai a la particularité d’être placé entre les 2 tours des élections présidentielles, cela ne lui enlève en rien son caractère revendicatif, bien au contraire !

Cette journée internationale des travailleurs est l’occasion de réaffirmer les exigences du monde du travail, construire le progrès social et bâtir un monde de paix.

De partout en Europe les peuples se mobilisent pour s’opposer aux politiques d’austérité que les gouvernementS veulent leur imposer. Sous couvert de crise, le Medef continue d’afficher sa volonté de vider de son contenu le contrat de travail en désécurisant au maximum les protections des salariés.

Non aux contrats de compétitivité Emploi !

Le 1er mai 2012 doit être un formidable écho à toutes les luttes qui se développent dans les entreprises.

Pour :

  • => L’augmentation des salaires,
  • => Une véritable politique industrielle et de l’emploi (Petroplus, Paris-Normandie, M’Real, Fralib, Arkema, Arcelor, etc…),
  • => La reconquête de la Protection Sociale et le retour du droit à la retraite à 60 ans à taux plein.
  • => Le développement des services publics, la reconquête de leurs missions.
  • => La reconnaissance d’une vraie démocratie sociale avec l’obtention de nouveaux droits pour empêcher tous les choix iniques des directions contre l’intérêt de ceux qui fabriquent les richesses.

Partout le 1er mai, levons haut le drapeau des exigences sociales, d’une autre répartition des richesses, de la paix dans le monde.

Dieppe, 10h30, Place Louis Vitet

Le Tréport, 11h00, Forum

Rouen, 10h30, Théâtre des arts

Le Havre, 10h30, Rond Point Avenue Maréchal Joffre

Elbeuf, 10h00, Hôtel de Ville

Le Trait, 11h00, Hôtel de Ville

Fécamp, 10h00, Maison des syndicats

Notre-Dame-de-Gravenchon, 10h00, Place des Hâlettes

Retour à l'accueil