Faute de moyens, un français sur trois renonce aux soins !

Faute de moyens ces derniers mois, près d’un tiers des Français (29 %) a dû renoncer à se soigner ou reporter des soins… Ils n’étaient que 11 % il y a deux ans. C’est ce que révèle un sondage CSA pour Europ Assistance publié le 30 septembre 2011..

La France est désormais mal placée par rapport à ses voisins européens et même par rapport aux États-Unis.

Seuls les Polonais sont plus nombreux (36 %) à dire qu’ils ont dû renoncer à des soins. Ils sont 25 % aux États-Unis, 19 % en Italie, 15 % en Allemagne, 10 % en Autriche, 6 % en Grande-Bretagne et 5 % en Suède.

Selon cette étude, les Français ont surtout dû renoncer:

  • => à des soins dentaires (22%)
  • => à des lunettes(22 %),
  • => des soins courants (12 %),
  • => à l’achat de médicaments” (6 %),
  • => aux soins lourds (opérations, examens ou traitements coûteux) (5 %).

( Sondage réalisé en mai et juin 2011 par téléphone auprès de 5 500 individus de 18 ans et plus dans dix pays, représentatifs de la population -méthode des quotas).

Sans doute, encore un succès de la politique discriminatoire du gouvernement, qui vient de décider d'aggraver encore la situation en taxant les mutuelles. Celles-ci vont, en effet être obligées d'augmenter encore leurs cotisations, qui deviennent inabordables.

Et si l'on disait STOP ! Trop d'austérité ! Trop de précarité ! Trop de discriminations !

Tous dans l'action le 11 octobre 2011 !

Tous dans les manifestations !

Retour à l'accueil