Fibre optique: le mirage ?

 

Notre ADSL peine à monter en débit. En fait "il panne" à monter en débit ! Car tout est en panne en matière d'investissement !

 

Au Val druel, dans la rue de la République à Neuville et au Pollet, à Puys, à Martin-Eglise, à Rouxmesnil, à Hautot, les usagers ont du mal à obtnir du 1 méga.

 

On sait que la solution c'est la Fibre Optique, dont Neuilly-sur-Seine est équipée, ainsi que le centre de Paris, Lyon, Marseille et quelques grandes villes.

 

Le Havre devrait commencer à en bénéficier à partir du 2e semestre 2011; Rouen viendrait après. Ensuite, plus rien !

 

A eux, le très très haute débit, permettant de voir des films en 3D sur son téléviseur ! Mais aussi, à eux ce booster économique qui permet de stabiliser les entreprises de haute technologie, et leurs emplois ! 

 

Aux Dieppois et aux ruraux, la galère de l'attente ! la menace de la délocalisation des entreprises les plus technologiques !


La France qui était en tête des pays, en matière de télécoms, il y a 10 ans, a rétrogradé très loin (car depuis on a privatisé et gavé prioritairement les actionnaires). En Europe, elle est désormais au 15e rang, avec seulement 1,46% de ses internautes reliés par fibre optique !

 

Un chiffre faible, par rapport à la Lithuanie, le leader européen avec 21% d'abonnés raccordés en fibre optique (le fameux FTTH).

 

De manière générale, les Européens sont très loin derrière les pays asiatiques et du Japon avec ses 13 millions d'abonnés raccordés par de la fibre optique.

 

Avec la concurrence entre les opérateurs, ce n'est pas près de s'améliorer ! Car le premier qui investi le fait gratuitement pour les autres. Donc tout le monde s'attend et se regarde. Cela peut durer longtemps.  Sauf dans les zones urbaines denses, où les investissements sont plus faibles et où chacun des FAI peut trouver sa place.


Vivement le retour du Service Public, vous ne trouvez pas ? La France est en retard, et le retard s'accumule !

 

Et si on se mobilisait pour que la France se dote de nouveau d'une politique d'aménagement du territoire ? Et si on agissait pour l'égalité, et le droit à la communication pour tous ? Il y a des milliers d'emplois à créer pour construire ce nouveau réseau de télécommunication, celui que les autres pays sont en train de construire avant nous ?

Retour à l'accueil