Fonction publique territoriale: la CGT Services publics réitère ses revendications

La fédération CGT des services publics n’a pas attendu pour faire part au futur gouvernement des revendications prioritaires défendues par le premier syndicat de ce secteur.

Dans un communiqué, la fédération CGT des Services publics énonce des revendications prioritaires qui doivent être "urgemment satisfaites". la Fédération CGT des Services publics estime que les revendications suivantes sont prioritaires et doivent être urgemment satisfaites :

  • => Augmentation de la valeur du point d’indice permettant dans un premier temps de rattraper les pertes accumulées de pouvoir d’achat,
  • => Abrogation de la réforme territoriale,
  • => Rétablissement plein et entier du droit à la retraite à 60 ans,
  • => Titularisation des non titulaires occupant des postes correspondant à des besoins permanents,
  • => Abrogation du jour de carence dans la Fonction publique,
  • => Rétablissement de la cotisation CNFPT à 1% de la masse salariale afin d’assurer le financement mutualisé de la formation professionnelle des agents de la FPT.

Le changement doit être marqué par de premières évolutions fortes. De nombreuses autres revendications devront être satisfaites dans les mois et les années qui viennent, en particulier en termes de développement et reconquête des services publics et de financement pérenne et solidaire des collectivités locales.

La CGT Services publics, qui se déclare disponible pour négocier, réclame également l’"abrogation de la réforme territoriale" et "la titularisation des non-titulaires occupant des postes correspondant à des besoins permanents".

Retour à l'accueil