France, ta justice fout le camp !

Le choix de ne remplacer qu’un fonctionnaire sur deux se fait de plus en plus sentir: dans la justice aussi !

Tout se dégrade partout dans le Service Public. Nous avons évoqué à de nombreuses reprises les problèmes dans l’éducation, à la Poste, dans des télécoms, l’ex-DDE, chez les cheminots, dans les transports en général, dans la santé, dans l’électricité et le gaz, la fermeture de l’accueil de la sous-préfecture, ceux de Pôle emploi, etc

Mais nous avons peu parlé de la justice, si ce n’est de la réorganisation des tribunaux.

Pourtant aujourd’hui la justice va mal, à cause de l’insuffisance de moyens humains, notamment dans les greffes.

Au tribunal des prud’hommes de Dieppe, par exemple, le greffe est au bord de l’asphyxie, au point que des affaires jugées il y a plusieurs mois ne sont toujours pas publiées.

Les justiciables de plusieurs affaires, dont les audiences se sont tenues à l'automne 2011, n’ont toujours pas le rendu du jugement qui, pourtant, les rétablit dans leur droit.

Oui, France, ta justice fout le camp ! L’anarchie gagne du terrain !

S'ajoute à cela, que la justice n'est plus gratuite, du fait de l'instauration d'une taxe de 35€:

Pour mémoire, la loi du 29 juillet 2011 de finances rectificative pour 2011 et son décret d'application du 28 septembre 2011 ont créé une nouvelle taxe obligatoire de 35 euros pour toute action en justice dans les domaines civil, commercial, prud’homal, social, rural ou de droit administratif.

Dans les tribunaux tout se grippe ! On paye plus pour avoir moins ! Quel progrès ! 

 

Exigeons le retrait de la taxe de 35 euros : Signez la pétition 

pdf-dist  Télécharger le tract et la pétition en PDF

Le 29 février, c’est aussi l’occasion, en ce domaine, de dire stop ! ça suffit !

Retour à l'accueil