Impôt sur le revenu: les propositions de la CGT

Au fil des années, la fiscalité française est devenue de plus en plus injuste. Pour un véritable changement, il faut transformer en profondeur le système fiscal en apportant des réformes structurelles importantes aux différents impôts.

C’est à ce prix que nous pourrons nous doter d’une fiscalité plus juste et plus efficace économiquement.
Il est aussi essentiel que ces réformes soient le fruit d’un grand débat citoyen. Pour répondre à cet objectif, nous formulons une série de propositions.

1) Réhabilitons l’impôt sur le revenu :

  • > En limitant drastiquement les déductions fiscales à celles ayant démontré une efficacité sociale ou économique ;
  • > En augmentant le nombre de tranches et les taux d’imposition afin que chacun contribue à hauteur de ses moyens ;
  • > En taxant davantage les revenus du capital.

2) Réduisons le poids de la TVA :

  • > En supprimant la TVA sur les produits de première nécessité ;
  • > En baissant le taux normal de la TVA à 15 %.

3) Transformons la Taxe d’habitation :

  • > En révisant les critères de calcul de cette taxe (ceux-ci sont basés sur des éléments datant de 1970) ;
  • > En prenant en compte les revenus des occupants dans le calcul de la taxe.

4) Faisons de la fiscalité des entreprises un moteur pour l’économie et le progrès social :

  • > En luttant contre les paradis fiscaux et en harmonisant les législations fiscales au niveau européen ;
  • > En modulant le taux de l’impôt sur les sociétés en fonction de l’utilisation des bénéfices afin de favoriser l’emploi, les salaires, la recherche, la préservation de l’environnement, etc ;
  • > En taxant véritablement les transactions financières.

Ces propositions sont parfaitement réalistes. Elles impliquent toutefois la volonté politique de rompre avec les choix précédents qui ont eu pour conséquences l’augmentation des inégalités et l’aggravation de la crise économique et sociale.

ir_2014_rennes.png

ir_2014_paris.png

 

Pour en savoir plus et tester nos propositions, rejoignez-nous sur www.justicefiscale.fr.

Retour à l'accueil