Accueil du site

Vote-CGT-votre-meilleur-atout  accueil-04b.jpg

Rechercher

Recommander

Revendications 2014

2014-12-04-Votons-CGT.jpg

Le 4 décembre on vote

CGT

pour le déblocage des 

 salaires

pour

l'Emploi


et pour

Le Service Public

 

achetez-bon-sang-copie-1.jpg

Vie-chere.jpg

2014-mon-travail-cree-des-richesses.jpg2013-08-Retraites-Allongement de la cotisation bouffe la vi

Travail et TIC: Pour un droit à la déconnexion

deconnexion.png

Travaux en hauteur: la sécurité c'est important ! 

Chutes V4 250x400

Contacts UL CGT

Ta Cgt UL Dieppe  

En décembre 2012, en votant, les salariés des Très Petites Entreprises ont placé la CGT très loin devant toutes les autres organisations syndicales !

35% pour la CGT en Seine-Maritime !

2012 artisanat-b

 

La CGT est la 1ère organisation syndicale !

 

Union locale CGT des salariés de la région dieppoise.
2 bis rue d'Ecosse (Place Louis Vitet)
76200 Dieppe
tel: 02 35 84 23 81
fax: 02 35 84 34 07
e-mail:
CGT-UL-DIEPPE@wanadoo.fr
   
 

L'Union locale couvre les cantons de Dieppe Est, Dieppe Ouest, Envemeu, St Nicolas d'Aliermont, Bellencombre, St Saens, Tôtes, Longueville, Bacqueville, Offranville, Fontaine-le-Dun, St Valéry-en-Caux, Cany-Barville, Doudeville.

affiche_borne_retraite_2012-12e27.png

 

Les locaux de l’Union Locale sont ouverts tous les jours ouvrables

Le lundi, au minimum de 14h00 à 16h00 (mais souvent dès le matin)

Le mardi, avec notamment la permanence des dockers retraités,

Le mercredi toute la journée, avec la pemanence juridique à partir de 14h00,

Le jeudi, avec notamment la permanence des cheminots retraités,

Le vendredi, avec les marins (toute la journée) et la permanence Conseil général de 14h00 à 16h00

La présence à l'UL est renforcée en fonction de la présence ou non de camarades bénévoles.

Photo-Tous-ensemble-2.png

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez nous contacter, ou laisser un message au : 02 35 84 23 81
Envoyer un E-mail : cgt-ul-dieppe@wanadoo.fr

 

En cas de difficulté à nous contacter, 
appelez l'Union départementale de Seine Maritime:
tel: 02 35 58 88 61
fax: (02) 35 58 88 69
e-mail: ud76@cgt.fr

 

Pour avoir les infos CGT sur votre smartphone, installez l'application iPhone ou Android

http://www.cgt.fr/local/cache-vignettes/L200xH32/android-254a7.png

http://www.cgt.fr/local/cache-vignettes/L139xH38/App_Store-ba439.png

Liens

Syndication

  • Flux RSS des articles
Mercredi 31 août 2011 3 31 /08 /Août /2011 21:24

L’urgence d’un toit :  

Pour le droit au logement pour tous


Communiqué de la Cgt et des fédérations Santé et Action Sociale et Services Publics.

 

Avec la crise, la pauvreté a gagné du terrain nous enseigne l’INSEE dans une étude sur le niveau de vie des français. 8,2 millions de personnes vivent en France sous le seuil de pauvreté calculé pour 2009 à 954 euros par mois et la moitié d’entre eux vivent avec moins de 773 euros mensuels.

C’est bien la précarité ou l’absence d’emploi, l’infléchissement des revenus par le travail, la dégradation ou l’absence des politiques publiques qui aggravent la pauvreté, les situations d’exclusion. Le droit au logement, le droit à l’accueil et l’hébergement ne sont pas épargnés.

En pleine période estivale, le gouvernement a décidé d’une réduction de 30% du budget dédiée à l’hébergement d’urgence, et ce en continuant de restreindre l’accès aux logements. Cette réduction jette à la rue des milliers de personnes supplémentaires, dont de nombreuses familles.

Dans le même temps, l’Etat réduit de 10 à 25 % les budgets des Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS).

Ce désengagement entraîne la fermeture de CHRS et en prive d’autres des moyens d’accompagner les personnes hébergées vers la réinsertion. Déjà aujourd’hui, près de 700 000 personnes sont sans domicile personnel dont plus de 100 000 personnes à la rue. Aux sans abris de longue date, s’ajoute un nombre croissant de travailleurs pauvres.

L’Etat poursuit ainsi son désengagement des politiques de logement et fait main basse sur le 1% logement. Il privilégie par ailleurs par des mesures fiscales, l’investissement de logements locatifs privés pour la spéculation au lieu d’être le garant du droit au logement pour tous et de répondre à l’urgence sociale.

Il est urgent de se mobiliser face à des baisses de budgets drastiques et aux conséquences bien réelles tant pour les salariés que pour les usagers.

C’est le sens de la mobilisation des personnels du Samu Social, du 115 et des travailleurs sociaux dans les CHRS et les collectivités territoriales, depuis des mois.

Ils ont cessé le travail et manifesté dans plusieurs villes sur le territoire le 21 juillet puis le 2 août dernier.

Une nouvelle journée a été décidée le 3 septembre.

La CGT soutient cette action, ainsi que l’appel cosigné par des organisations syndicales, des associations, et des personnes mal-logées ou sans abris.

La CGT entend prendre toute sa place dans ce combat pour le droit au logement pour tous, facteur d’égalité, de justice. Elle exige de l’Etat une véritable politique publique en la matière, des moyens humains et financiers pour garantir le vivre ensemble.

Elle appelle l’ensemble des forces syndicales et associatives à s’inscrire dans la construction de la mobilisation unitaire interprofessionnelle début octobre.

 

La CGT exige de l’Etat :

  • - qu’il soit le garant de l’accès et du maintien dans un logement décent pour tous, sans discrimination de nationalité ou de situation sociale,
  • - l’élargissement de la collecte du 1% logement à toutes les entreprises privées non assujetties,
  • - la mise en œuvre du droit inconditionnel de toute personne sans abri, le déblocage de moyens budgétaires suffisants pour atteindre cet objectif, comprenant l’accueil, l’hébergement, si besoin l’accompagnement (notamment pour l’urgence et les CHRS), en attendant le relogement,
  • - le respect de la loi DALO c’est-à-dire le relogement dans les délais de tous les mal logés et les sans logis reconnus prioritaires,
  • - un moratoire sur les expulsions locatives, - l’ouverture de négociations pour le relogement de toutes les personnes et familles en lutte installées dans différents campements en Ile de France et partout en France.

Montreuil, le 31 août 2011

 

lire aussi: http://cgt-dieppe.over-blog.com/article-urgence-un-toit-82785453.html

Publié dans : Logement et Bâtiment
Retour à l'accueil

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Inscrivez-vous

inscrivez votre e-mail ci-dessous (case Newsletter), pour être informé dès la parution d'un nouvel article.

Adhésion à la CGT

La CGT ? C'est tous les jours qu'on en a besoin !

La CGT a besoin de vous !

Adhérez en ligne à la CGT

Téléchargez un bulletin d'adhésion à la CGT

Catégories

Histoire sociale

   L'Institut CGT de Seine-Maritime a publié :
 
Un siècle de luttes pour le progrès social en Seine-Maritime -1913-2013

Publié à l'occasion de la célébration des 100 ans de l'Union départementale CGT de Seine-Maritime, abondamment illustré, il comporte 150 pages au format A4.

Il est en vente au prix de 10€ dans toutes les bonnes librairies et maisons de la presse, et dans les Unions locales CGT

2013-IHS-Un-siecle-de-luttes

S'adresser à l'Union locale, Place Louis Vitet,
ou à l'IHS-CGT-76, 26 av Jean-Rondeaux, 76108, Rouen Cede

Mai-Juin 1968 en Seine-Maritime
Un printemps de luttes qui ont changé la vie

Abondamment illustré, il comporte 150 pages au format A4. il est en vente au prix de 10€ dans toutes les bonnes librairies et maisons de la presse, et dans les Unions locales CGT

Une 1968 small

A l'heure où le président Sarkozy annonce sa volonté d'éradiquer l'héritage de Mai 68, il est bon de se remémorer ce que fût cette lutte et ses acquis, particulièrement en Seine-Maritime.

Il est bon de savoir qu'avant la grève, la durée hebdomadaire du travail était de 48 heures,
et que le pouvoir d'achat était très bas.
Avec la grève, le SMIC sera relevé de 35%.
La durée du travail se réduira de 2 à 4 heures.
Les salariés bénéficieront d'une semaine de congés supplémentaires, etc.

En 1968 les salariés ont lutté ! conséquence:
Après juin 1968,
les salariés ont travaillé moins pour gagner plus !

On comprend mieux l'acharnement du Président et des patrons !

 

_______________

Toujours disponible

l'ouvrage sur 1936 en Seine-Maritime:

1936, ils ont osé, ils ont gagné

une-1936 small
Ouvrage de référence sur les grèves de 36, dans l'ensemble du département.
Si les 2/3 sont consacrés au déroulement des grèves au Havre, à Rouen, à Dieppe, à Elbeuf et dans le Pays de Caux, il couvre la période de 1934 à 1938.
L'ouvrage envente au prix de 10€.
 

_______________ 

L'Institut CGT d'Histoire Sociale de Seine Maritime

a publié aussi :

Une Temoignages Smal

 

Haute Normandie,

Pages d'Histoire Sociale,

Témoignages de militants

42 militants de la CGT, ayant milité de l'après guerre à aujourd'hui, témoignent.

A noter les témoignages des dieppois Daniel Cauret, William Pilon et Jean-Pierre Vicentini.

En savoir plus, le site de l'IHS-CGT-76

Abondamment illustré

  Paru le 5 octobre 2009 il est vendu au prix ce 25€.


Archives

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés