La Poste a contribué à l'augmentation du chômage en 2013 à hauteur de +4473

En 2013, La Poste a contribué à l'augmentation du chômage à hauteur de +4473 chômeurs.

En effet, 4473 emplois ont disparu de La Poste, selon les résultats du bilan social présenté jeudi 19 juin en Conseil d’administration. Les effectifs ne cessent de diminuer, et les syndicats dénoncent une situation sociale de plus en plus critique, des conditions de travail qui se dégradent, une précarité grandissante.

Pourtant, l’entreprise La Poste a perçu 297 millions d’euros au titre du Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE), prétendument conçu pour sauver l'emploi.

En Seine-Maritime, la Poste concentre les services, sur des plateformes de plus en plus grosse, pour créer de nouveaux chômeurs; elle appelle cela "faire des économies d'échelle". Elle veut, par exemple supprimer le Centre de distribution de Doudeville, pour concentrer les facteurs sur Yvetot.

La CGT-FAPT (Fédération CGT des activités postales et de télécommunications), dans un communiqué publié le 19 juin, appelle les postiers et les usagers à se mobiliser le 26 juin prochain, à l’occasion de la journée d’action interprofessionnelle, « pour une amélioration du service public postal qui passe par des emplois qualifiés en nombre, par une réelle présence postale. » Mais aussi « pour l’emploi, les salaires, l’amélioration des conditions de vie et de travail. »

Lire sur notre site: La CGT a déposé un préavis de grève à la Poste pour le 26 juin 2014

Retour à l'accueil