La Poste: quatrième jour de grève pour l'emploi à Saint-Valéry-en-Caux et Cany-Barville

Interview sur France 3 Haute-Normandie de Patrick Guilbert, facteur, militant de la CGT, pour l'intersyndicale 

Depuis lundi 17 Novembre, les agents des bureaux de la Poste de Saint-Valery en Caux et de Cany-Barville sont en grève.

C'est une mobilisation exceptionnelle, car la grève est suivie par 80% des effectifs.

A l'origine du mouvement ce sont les conséquences de la réorganisation de la distribution dans  les deux bureaux, marquée par les suppressions d'emplois et la dégradation des conditions de travail. En conséquence, les tournées sont devenues plus longues et plus éprouvantes. Chaque jour, près de 20 heures supplémentaires sont comptabilisées sur les deux sites.

Les facteur réclament notamment:

  • > Des embauches pour faire cesser les surcharges de travail.
  • > Réintégration du "Tri Général" et de la "Cabine" supprimés à Cany-Barville.
  • > Création de deux tournées supplémentaires à Cany-Barville.
  • > Création d’une tournée supplémentaire à Saint Valéry.
  • > Arrêt total de la sécabilité.

Le mouvement est reconduit ce jeudi (20 Novembre).

Toutes et tous, soutenons les agents de Cany-Barville et Saint Valéry.

Rappelons que  la Poste a reçu 297 millions d'euros de l'État, au titre du CICE (Crédit d'Impôt Compétitivié Emploi),  millions d'euros payés par vos impôts !

  • > Cela ne lui sert qu'à supprimer les emplois, à augmenter le chômage, et à augmenter les dividendes de l'actionnaire : l'État ! (cherchez l'erreur !)

Retour à l'accueil