Le gouvernement vient de dévoiler ses intentions pour sa réforme des retraites

Acrobat.gifTéléchargez le tract CGT sur les retraites

 

Le document d’orientation jalonné de quatorze engagements a essentiellement comme fil conducteur les propositions du Medef. Obsédé par l’allongement de la durée de cotisations, le report de l’âge légal et la baisse du taux de remplacement, le ministre Woerth tente bien d’écorner les revenus du capital, mais aucun chiffre n’est avancé pour mesurer le niveau de cette contribution.

 

Pire encore, il continue de soutenir que l’augmentation des cotisations sociales patronales ne peut répondre au déséquilibre des régimes de retraite, du fait du vieillissement de la population. Le gouvernement continue d’affirmer que cette augmentation serait préjudiciable à l’emploi. Manifestement, les propositions avancées par la CGT au sommet social, convoqué le 10 mai dernier par le président Sarkozy, n’ont pas inspiré le ministre.

 

L’injustice domine dans les mesures gouvernementales, elles n’aboutiront qu’au renforcement des inégalités sociales. Nous sommes loin des exigences qui sont portées par les salariés et les retraités dans les mobilisations de cette année 2010.

 

Comme l’a déclaré Bernard Thibault, sans une forme mobilisation des travailleurs le 27 mai, le gouvernement s’engagera dans l’écriture d’un projet de loi de casse de la retraite à 60 ans : tout le monde en grève ! tout le monde dans la rue !

 

Le 27 mai, avec nos collègues, n’oubliins pas d’interpeller par la grève, notre employeur sur la base de nos revendications, puis de rejoindre les rassemblements et manifestations qui sont organisés dans toute la France.

 

A Dieppe, c’est 10h30 devant la gare SNCF

Retour à l'accueil