Le Pen à Rouen : Danger !

Appel d'un collectif d'organisations syndicales, dont la CGT, de partis politiques de gauche, et d'associations de défense des libertés démocratiques, (voir liste à la fin du texte)
 

FN : Nouveau visage mais vieilles recettes

L'arrivée à la tête du principal parti d'extrême droite de Marine Le Pen, lors du congrès de Tours, a été l'occasion d'une opération de relooking de facade, mais sans changement des  fondamentaux.
Au travers d'un discours pseudo-laïc, le F-haine ne revendique plus directement le racisme, mais concentre ses attaques publiques sur la religion musulmane. La stratégie du FN est de diviser la population, de désigner l'autre, l'étranger, comme responsable de tous les problèmes de société. Ne nous y trompons pas : il rejette toujours l'essentiel des problèmes de société sur les immigrés, prônant les expulsions en masse, la fermeture des frontières, optant pour la préférence nationale sur tous les sujets.
Face à la crise économique que nous vivons, Le FN adopte également une posture d'allure sociale et anti-libérale. Par cela, il cherche à brouiller les repères entre droite et gauche. C'est un pur opportunisme et une drague honteuse vers un monde du travail en détresse. Le FN prétend aujourd'hui défendre les droits des salariés mais rappelons nous qu'il dénonce toujours  les organisations syndicales et est opposé au droit de faire grève.
Ce parti revendique aujourd'hui une place à part entière dans le jeu démocratique mais il ne faut pas s'y tromper non plus  : il se fiche bien de la démocratie et ne croit qu'à un état fort maintenant un ordre totalitaire. Il stigmatise dans ses discours toutes les minorités, étrangers, homos...et  ceux qui ne pensent pas comme lui, syndicalistes, les militants des droits de l'homme... Le FN est défavorable au droit des femmes à travailler, à se faire avorter...
Malgré ses opérations de communication, le projet politique du FN est toujours raciste et autoritaire. Racisme, islamophobie, sexisme, homophobie, politique anti-sociale au service des plus riches et restriction des libertés. Son tournant social est un mensonge.
C'est pour toutes ces raisons que nous considérons que ce parti n'est pas un parti comme les autres et, que nous devons témoigner à chacune de ses initiatives, montrer notre refus des idées qu' il répand, ce qu'il porte de valeurs inhumaines et antidémocratiques.

C'est pourquoi nous vous appelons à nous rejoindre pour protester contre le meeting du FN :


Dimanche 15 Janvier à 14 heures 30 au Rond- point des bruyères à Rouen.
 

 

Premiers signataires : Union Départementale CGT 76, Ras l'front, PCF, Jeunes Communistes, PS section Elbeuf, FASE, NPA, Union Syndicale Solidaires 76, FSU 76, Gauche Unitaire, les Alternatifs, Parti de Gauche, EE les Verts, R&S, ATTAC agglo Elbeuf,...

 

Retour à l'accueil