les facteurs de la plaque de Dieppe en lutte

Emploi-La-Poste-03Les facteurs de la plaque de Dieppe sont en grève pour dénoncer les mauvaises conditions de travail et leur ras de bol par rapport à l’attitude des dirigeants de La Poste.

Le syndicat CGT FAPT de Seine-Maritime les accompagne dans leur lutte.

Ci-dessous le texte du tract CGT

 les facteurs de la plaque de Dieppe en lutte

La CGT FAPT 76 est la seule organisation syndicale à s’être toujours opposée à la secabilité (aucune négociation, aucun compromis ne peuvent être fait au détriment des conditions de travail et du service public).

Les Directeurs d’Etablissement ont des comptes à rendre à leur Direction, et tentent par tous les moyens d’obliger les facteurs à faire ce travail supplémentaire en dehors de toutes réglementations.

Oui, il y a une réglementation et encore un code du travail : Seules les organisations présentées en CHSCT et CT sont applicables, et dans ces organisations présentées, la sécabilité est prévue seulement le lundi et le mardi. Pour les autres jours, il n’y a aucune obligation, n’étant pas soumis à la consultation des instances représentatives du personnel.

Or, beaucoup de Directeurs font croire que c’est obligatoire et que les agents n’ont pas le choix.

C’est pour cela, que la CGT l’explique aux facteurs afin que ceux-ci ne perdent pas des journées de salaire pour rien. Aucune pression, aucune obligation, que du volontariat. Pourquoi certains bureaux n’en font pas en dehors de ce qui est prévu, et que d’autres y seraient contraints ?

Pour autant, le vrai problème aujourd’hui sur la plaque de Dieppe notamment, c’est le manque de moyens humains et financiers. Nous n’avons pas à culpabiliser, la seule responsable, c’est La Poste qui fait le choix de ne pas embaucher.

Comment travailler dans de bonnes conditions et assurer un service de bonne qualité aux usagers ?

La Poste elle, aspire à autre chose, améliorer ses marges, pour dégager des dividendes à ses actionnaires, qui rappelons-le sont l’Etat et la caisse des dépôts et consignation.

La CGT-FAPT 76 est et sera toujours présente quand il s’agit de défendre les conditions de travail, le service public...

C’est pourquoi nous sommes intervenus dans ce sens auprès du Directeur de la DSCC (voir courrier ci-dessous), au sujet du conflit de la plaque de Dieppe.

La politique de La Poste est de faire du profit sur le dos des salariés, alors qu’elle a affiché en 2013 un résultat net de 627 millions et un chiffre d’affaires annuel de 22.08 milliards d’euros, en progression de 2% sur un an. En plus, La Poste a perçu 300 millions d’euros dans le cadre de Crédit d’Impôts Compétitivité Emploi, pour créer des emplois et améliorer les conditions de travail des postiers…où est passé l’argent du contribuable ?

Les facteurs de la plaque de Dieppe doivent comme tous les postiers réclamer ce qui leur revient :

  • > Un meilleur salaire,
  • > Des bonnes conditions de travail,
  • > Du personnel supplémentaire…

Voilà, sur quoi, La CGT FAPT se bat aujourd’hui avec les postiers.

Les postiers méritent un autre avenir que celui construit par les dirigeants de la Poste.

Lettre du directeur de la DSCC Poste

Monsieur Le Directeur de la DSCC,

Notre organisation syndicale a été alertée par de nombreux collègues et militants de la Plaque de Dieppe concernant le conflit de cet établissement.

En effet, le mépris et la fourberie, dont fait part l’équipe dirigeante de la plaque de Dieppe envers le personnel et leurs représentants, sont indignes.

Nous ne pouvons tolérer que les paroles soient détournées dès que La Poste les couche sur le papier.

L’ensemble des collègues exprime son ras le bol face à une situation qui dure depuis trop longtemps, tant en terme de manque de moyens humains, que du recours à une organisation jamais présentée devant les instances représentatives du personnel.

La CGT-FAPT 76 soutient ce mouvement et vous demande d’intervenir auprès de vos services pour que les engagements pris soient respectés et qu’une issue rapide puisse être trouvée.

Bien évidemment, si le conflit devait se poursuivre, la CGT-FAPT 76 utiliserait l’ensemble de sa force pour aider le personnel dans cette lutte légitime.

Dans l’attente de votre intervention, veuillez agréer, Monsieur Le Directeur, nos sincères salutations.

Retour à l'accueil