Les salarié-e-s des cliniques et des EHPAD entrent en résistance

Somme-de-faire-du-social-02.jpgCommuniqué de la fédération CGT, santé, Action sociale.

Cette première journée d’action nationale est une réussite : plus d’un millier de salarié-e-s rassemblé-e-s, 3 500 pétitions remises à la Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP).

Cette journée doit être considérée comme un avertissement fort qui elle sera sans aucun doute suivie par d’autres mouvements sociaux.

La CGT rappelle ses revendications :

  • > Augmentation immédiate de la valeur du point au niveau national, déclinée dans tous les établissements (quelque soit les avancées obtenues localement),
  • > Conservation des jours fériés acquis tombant sur des jours de repos,
  • > Maintien et amélioration les garanties de prévoyance,
  • > La CGT demande au nouveau Président de la FHP de tenir son engagement de ne pas « dénoncer » la Convention Collective, mais de l’améliorer.

La CGT sera là pour porter les revendications des salarié-e-s : Il semblerait qu’une feuille de route lourde d’enjeux attende le nouveau président.

Effectivement, la CGT considère que les enjeux sont forts envers les salarié-es en matière de :

  • > Salaires,
  • > Qualifications,
  • > Conditions de travail,

La CGT demande au patronat de mettre en oeuvre une réelle politique de dialogue social afin de valoriser et de rémunérer le travail à juste niveau. Elle exige que soit menée une véritable lutte contre l’opacité des grands groupes lucratifs.

Fait à Montreuil, le 26 juin 2014

Retour à l'accueil